Le monde des mots

Édition : Usborne

Auteur: Rosie Hore

Illustrateur : Rachel Saunders

Traducteur : Véronique Duran

 

 Mon grand livre illustré – Le monde des mots

Une fois n’est pas coutume, un très beau livre aux éditions Usborne . Je ne sais pas pourquoi j’étais partie sur l’idée que ce livre  était consacré à l’origine géographique des mots . Alors quand je l’ai ouvert et que j’ai vu que c’était plus un imagier , j’ai été un peu déçue .

Rassurez-vous,  ma déception n’a pas durée bien longtemps, certes ce n’était pas le livre que j’avais imaginé . Néanmoins , c’est une belle surprise qu’il renferme en ces pages . …

Imaginez un livre, consultable à partir de 3 ans, qui va apprendre à nommer les choses, qui  à partir de 5/6 ans va aider l’enfant  à repérer comment les mots s’écrivent , et qui à partir de 7/8 ans, va enrichir son vocabulaire, l’aidant ainsi de rentrer dans la production d’écrit … Tout ça dans le même livre !

Ce que j’avais pris pour un simple imagier est en fait un répertoire de mots,  un grimoire de vocabulaire , qui va enrichir celui de votre enfant .

« La campagne est reposante, le paysage est pittoresque , je marche sur un sentier tortueux ,près de moi dévale une rivière . « 

Voilà un exemple , de ce que l’on peut faire et ce juste avec la page 24 , sur le thème de la campagne . On y trouve un jeu à la fin pour créer une histoire , découvrir les antonymes et les synonymes ….  Alors oui je n’ai pas eu l’ouvrage que j’espérai  : j’ai eu bien mieux !

Sans conteste , ma page préférée  de cet ouvrage

Parlons vocabulaire !!!!!

Suite à une discussion sur facebook, j’ai envie de réagir à certains propos qu’il m’est arrivée de lire plusieurs fois . Le vocabulaire et les enfants . On ne donne plus « Le corbeau et le renard  » aux enfants à apprendre ou juste à étudier en primaire (perso je l’ai appris en cp), sous peine de voir ces chères petites têtes blondes, ne pas comprendre les mots difficiles !!!!!

Ça me faire sortir de mes gonds, d’entendre ça !  Aujourd’hui dans les écoles on trouve à lire des très beaux albums jeunesses, que j’apprécie beaucoup pour la lecture du soir . Mais ce n’est pas forcément tout ce qu’il faut étudier, car souvent ces albums sont pauvres en vocabulaire . Rien ne remplacera un bon « Jean De La Fontaine », que l’on prendra le temps de décortiquer pour que les enfants le comprennent.

 

Quand ma fille est sortie de l’école en cm1, elle n’aimait pas lire,sauf les albums jeunesses avec de beaux dessins et de petits textes . Un jour, elle me demande de lui acheter 2 romans « monster high », j’avoue ce n’est pas de la grande littérature, mais il faut un début à tout. Je m’empresse de lui offrir, pensez vous 2 romans de 200 pages chacun, sans trop d’images, je suis ravie. Enfin jusqu’à ce qu’elle les ouvre et commence à lire le premier. Elle a lu 2 pages et m’a dit, pfff les mots sont trop compliqués ??????

Pourtant , c’était un texte pour son âge, donc cela ne venait pas du livre, le problème se situait ailleurs . Vocabulaire,vocabulaire, elle en manquait cruellement ! Depuis , elle en a eu des classiques à lire, mdr .

Knock, Le petit prince, Les contes de Grimm, Les contes de Perrault, Alice au pays des merveilles….. Bien sur elle lit toujours beaucoup de BD et de manga , sa passion étant le dessin, forcément….

J’ai pu constater à Noël dernier, où j’avais emprunté « un conte de Noël » de Dickens. De grands textes, des mots compliqués, pas question de leurs faire lire, ils auraient buté sur beaucoup trop de mots. Mais quand j’ai proposé de le lire, là c’était gagné , ils ont adoré …..

En ce moment , je leur lis « Les grands mythes racontés aux enfants par les dieux » (ed.librairie des écoles), alors oui il y a des mots, des expressions , situations compliquées, « parfois ». Je dis parfois, car mes enfants m’interrompent toujours s’ils ne comprennent pas, et bien, ils ne m’interrompent pas tant que ça .Et ma petite cp, comprend tout autant que mon ce2 et ma cm2.

 

A votre avis pourquoi le niveau scolaire à t-il autant baissé ces dernières années ? Car on a décidé qu’il fallait enlever toutes difficultés pour les enfants . Plus de mots compliqués, plus de divisions avant la fin du ce2, ….

Tout cela a ramoli le cerveau de ces pauvres gosses , l’école les a appauvri au lieu de les nourrir ! Car ce n’ai pas avec le langage sms, des ta mère, j’te kiffe, etc… qu’ils iront loin dans la vie, si ? Imaginez un peu le cv et la lettre de motivation, mdrrrr!