Les créatures fantastiques

Édition : Usborne

Auteur : Abigail Wheatley

Illustrateur : Ela Jarzabek

 

Les créatures fantastiques – La peinture magique 

 

Miss K avait déjà eu un de ces livres de peinture magique , mais elle était un peu petite à l’époque . Aujourd’hui elle gère bien mieux l’eau sur le pinceau et à passé 2 jours à s’éclater avec ce livre .

De mon côté , j’apprécie le changement de pinceau , la première fois c’était une sorte de stylo mais qui avait tendance à garder la couleur et la transférer à une autre, cela « bavait » . le rendu est bien plus simple et sympa avec ce pinceau .

Je suis aussi fan du résultat , je dois dire , les tableaux sont très beaux et les couleurs vraiment lumineuses .

*

Découvrons ensemble le tableau périodique

Édition : Usborne

Auteur : Alice James

Illustrateur : Shaw Nielsen

Traducteur : Pascal Varejka

 

Découvrons ensemble – Le tableau périodique 

 

Voilà un livre que j’avais très envie de vous présenter , rien qu’en voyant la couverture il me plaisait et croyez moi , je n’ai pas été déçu du contenu . J’ai les d’ailleurs confié à deux spécialistes afin d’avoir leurs avis !

Miss C, 15 ans , n’ayant pas un grand amour de la chimie – Se livre se révèle plaisant à consulter , même pour elle .

Mr N, 13 ans, scientifique dans l’âme – Lui a complètement adoré .

Comme vous pouvez le constater , c’est à mes ados que j’ai donné le livre , parce que même si c’est un livre cartonné avec de nombreux rabats , ce livre n’est pas destiné aux tout-petits .

Ces rabats sont la clef qui rend cela simple, intéressant et anti-allergisant (^-^) . Dans sa composition  le tableau classe les éléments dans un ordre précis, il en est de même pour ce livre .

J’ai complètement adhéré à la présentation : un groupe = une couleur , c’est tellement simple . Visuellement on mémorise vite où les éléments sont sur le tableau et mentalement et inconsciemment on associe la couleur de la page à  la catégorie .

Que vos enfants soient des fans de sciences ou totalement réfractaires , qu’ils soient

jeunes ou carrément ados , en toute sincérité , ce livre leur plaira et leur « parlera » !

L’art du portrait

 

Édition : Usborne

Auteur : Rosie Dickins

Illustrateur : Elisa Paganelli

Traducteur : Nathalie Chaput

 

L’art du portraits

Allez je commence fort l’année en vous présentant un livre que va certainement beaucoup vous plaire et sur lequel vous aller craquer . Je rappelle à toutes fins utiles,  que je ne suis pas responsable si Usborne ne sort que des super livres qui vous font succomber, veuillez en avertir vos banquiers (^-^)

C’est un livre qui parle de portraits , oui je suis d’humeur badine en ce début d’année !!! Mais sait-on jamais , si quelques personnes se trouvent encore dans un épais brouillard dû aux fêtes , la précision peut être utile !

J’ai adoré consulter cet ouvrage , que je proposerai dorénavant à mes collégiens dans leurs programmes. C’est un magnifique support d’histoire de l’art . Ne le prenez pas pour un livre « pour apprendre l’art du portrait », non , c’est un livre sur les portraits déjà  réaliser .

On découvre ainsi  leurs histoires  ou qui était les personnages peints , on apprend à « lire » et décrypter ces tableaux . Savoir que le livre présent sur une œuvre , (détail d’une scène), est probablement une bible , symbole de vertu , donne une autre perspective sur la jeune fille représentée ….

D’autre part , ce que j’ai beaucoup apprécié , hors mis ces informations très intéressantes, c’est le choix des œuvres présentées . J’y ai trouvé beaucoup de « nouveaux tableaux » , pas nouveaux vis à vis de leurs créations , non mais par leurs « raretés » dans les livres . Car trop souvent , ce sont les mêmes tableaux , tandis que dans celui ci , j’en ai découvert plein. Bon d’accord je ne suis pas une grande amatrice d’art , mais je consulte tout de même beaucoup de livres d’histoire de l’art , ne serait-ce que pour les enfants .

Vraiment , je vous le conseille , cet ouvrage est une petite pépite , d’ailleurs le tableau sur la couverture : Lady Agnew of Lochnaw (1892)- John Singer Sargent

Vous ne trouvez pas que cette femme , peint en 1892 , tout de même ressemble beaucoup à Nolwen Leroy  sur cette photo ?


(source photo -Szwarc Henri/abacapress)