Mille ans de poésie

mille-an-de-poesie

 Mille ans de poésie

Il faut absolument que je vous parle de ce livre, c’est vraiment le coup de cœur de la semaine . Je l’ai déniché à la bibliothèque où nous sommes inscrits . Je flânais dans les rayons , cherchant un livre de poésie, histoire d’en proposer aux enfants , qui est  du contenu .

La poésie doit être belle mais riche de beaux mots aussi , je me souviens encore  ,quand en ce2 j’avais appris « Le dormeur du Val  » d’Arthur Rimbaud , ou quelques années plus tard ,pour la kermesse de l’école nous avions appris « J’écris ton nom  » de Paul Éluard .  Voilà mes souvenirs de poésie ,  rien à voir avec ce qui se fait aujourd’hui …..no comment …

Ce recueil , m’a sauté aux yeux  sûrement la couleur rose , je ne sais pas ,  je l’ai trouvé beau , nous étions faits pour nous rencontrer . Sitôt ouvert ,je suis tombée sous le charme plus de 450 pages de poésie … Classées par  époque :

  • Moyen-âge
  • 16ème siècle
  • 17ème et 18 siècle
  • 19ème siècle
  • 20ème siècle

Dans la préface l’auteur nous dit :

J’ai volontairement sélectionné ces poèmes afin qu’ils deviennent pour l’enfant des « détonateurs « . J’entends par là que le poème soit, selon le vœu de Paul Éluard, le lieu qui inspire à son tour, qui donne envie de mieux regarder,mieux écouter,mieux dire et de vivre plus intensément dans le monde qui nous entoure……Je propose un trésor constitué d’une infinité de bijoux,de pépites,de pierres précieuses…

Vous n’êtes pas encore séduits ? Alors je continue … La présentation des poèmes  est comme l’auteur l’a dit, telle des pierres précieuses,ils demandent peu pour briller de mille feux . C’est donc  en toute sobriété qu’ils sont présentés sur des pages blanc cassé ,  mis en valeur dans l’intitulé (titre,auteur,date,…), par  quelques touches de couleurs et une très belle police .

Comme parfois, tout beaux soient-ils,  les poèmes   contiennent quelques mots oubliés , alors un petit symbole , 3 livres adossés, là sur le côté , nous donne un coup de pouce  pour déchiffrer ce langage désuet . Et pour terminer, il y a quelques annexes pédagogiques …

J’ai tellement été conquise, que je l’ai commandé dans la foulée, il faut ,qu’il fasse partie de notre bibliothèque . Et en le cherchant, j’ai découvert qu’il était issu d’une collection, j’y ai trouvé son frère Mille ans de théâtre ,   qui ne tardera sûrement pas à venir lui tenir compagnie …  …

 

Ma boite à poèmes…

Petites découverte hier chez Emmaüs, « Ma boîte à poèmes » ed. Tourbillon.

une anthologie poétique dans un joli coffret cartonné composé de 80 fiches classées par thèmes. Les textes humoristiques côtoient ainsi les grands classiques poétiques, les bestiaires ou encore les poèmes consacré aux saisons. Et pour clore en beauté cette initiation poétique, un atelier d’écriture permet aux plus jeunes de s’initier aux joies des jeux langagiers, à travers diverses contraintes linguistiques.

Le petit plus, il y a un lot de 50 magnets , qui servent à fabriquer des poèmes, sur le dos de la boîte, qui est magnétique..
Je trouve cette boîte bien pratique car la poésie ça peu devenir un peu « pfff ennuyeux » et là ça donne tout de suite envie de l’ouvrir et de partir à la découverte de ces jolies fiches colorées. Et puis ça fait une bonne réserve de poésies …

Parlons poésie…

Voici une petite découverte de la bibliothèque . La poésie n’est pas forcément le truc préféré de mes enfants . Le problème est que Miss C, en 6ème l’année prochaine, à ça au programme , ouais, c’est pas gagné.

Bon déjà, je l’ai programmé pour la fin de l’année, normalement cette notion est assez « légère » et plus courte que les textes de l’antiquité ou les contes .

Alors ce livre est très bien fait, car il nous rappelle que la poésie c’est avant tout des jeux de mots , des rimes …. Bien entendu, on est pas dans du Verlaine ou du Rimbaud , ici c’est une approche plus « rigolote et décontractée » !

La poésie est une affaire de mémoire (quand on doit l’apprendre et la réciter) mais aussi de vocabulaire , et avec ce livre on est en plein dedans .

 

Il est conseillé au début de faire un carnet de mots ou une collection . Que ça soit des expressions, une jolie phrase d’un livre , un mot d’enfant dit par la petite sœur (ex de miss K 3ans : j’ai fini la barbouille = je me suis débarbouillée ,lol), ou bien encore noté les jolis mots que vous trouvez dans d’autres poèmes .

 

Classez les , mots rigolos, tristes,colorés …… par thème les couleurs,le touché, les vacances ….

La seconde partie du livre est consacrée aux jeux avec les mots ou lettres . J’y ai moi même découvert plein de mots mdr !!!!

Lipogramme : texte s’écrivant en oubliant une lettre, exemples aucun mot contenant la lettre O.

La contrainte du prisonnier : aucune lettre montante ou descendante  , pas de b,d,p,y ….

l’anagramme : on prend plusieurs mots , on mélange toutes les lettres et on forme de nouveaux mots qui nous servirons à faire une poésie .

La méthode S+7 , je l’aime beaucoup celle là : prenez une phrase, une comptine … Soulignez tous les noms , Ensuite prenez le 1er nom ,allez dans le dictionnaire et cherchez le   7ème mot qui le suit, et remplacez le alors dans votre texte , (inventeur Jean Lescure)

Les proverbes : faire une liste de proverbes, citation, dictons et coupez les en deux  colonnes , les débuts et fins .

Puis mixez un début de proverbe avec la fin d’un autre etc….

 

Voilà , la liste est bien plus long, mais je ne vais pas tout vous raconter , quand même ….

Amusez vous bien!

Parlons poésie...