Orthographe 6ème

Édition : La librairie des écoles

Auteurs : Delphine de Firmas, Alice Gravier

Illustrations : Jean-Noël Rochut

 

Orthographe 6e

Je crois que dernièrement , j’ai mentionné que la collection des Petits devoirs, s’agrandissait , avec l’ajout de cahiers 6ème .

 

Première , ayant pris le cm2 pour Miss M, j’ai eu loisir de comparer les deux sommaires, afin de voir les différences et similitudes .  Il est vrai que l’on retrouve certaines leçons communes, notamment sur les homophones grammaticaux , cependant , je ne le citerai pas comme un point négatif puisque bon nombre d’enfants  , voir d’adultes ne les maîtrisent  pas encore .

Les premières leçons m’ont laissée « perplexe » dans un premier temps  : ponctuation, accents…. Je me suis demandée ce que ça faisait là , puis j’ai percuté : les rédactions ! Mais oui , le but n’est pas d’apprendre ce qu’est une virgule mais bien de savoir à quel moment il faut la placer dans « son récit » .

Les deux pages , que j’ai le plus aimées , sont celles consacrées aux mots d’origine Latine et Grecque , et il faudra se munir d’un dictionnaire puisque les exemples employés , se suffiront pas pour les réponses,  à moins d’avoir une bonne culture générale .

Encore une fois, je vous conseille ce cahier pour des révisions d’été, soit pour une préparation pour la 6ème , soit pour de bonne révision en vu de la 5ème .

En fin de cahier , vous trouverez les corrigés et une série de 28 dictées, que je trouve un chouilla courtes pour des 6ème  (elles ne font pas 50 mots) . Cependant, puisque les petits devoirs « dictées 6ème » existent , je pense que ceci  explique cela, la prochaine fois donc je vous en parlerai .

Les difficultés de l’orthographe

En allant faire mes courses cette après-midi , je suis passée par le rayon « presse » , et mon œil a été attiré par un petit livre bleu .

       

C’est une collection de livres , édition « Le monde », parrainée par Erik Orsenna (académicien pour ceux qui ne le connaîtraient encore). Vous trouverez ici ,(lien), un article où il s’exprime sur la collection et le français .. Et ce qu’il en dit (ici) , ne donne qu’envie :

…pour comprendre les étrangetés du français, rire de nos erreurs en les corrigeant et feuilleter notre ignorance avec gourmandise. Plus profondément, on est ce que l’on dit. On est ce que l’on écrit. La langue porte notre ­vision du monde.

Le premier instrument du génie d’un peuple, c’est sa langue », disait Stendhal….

 

J’ai hésité à prendre le n°2 , n’ayant plus le premier en rayon et puis finalement j’ai réussi à le trouver sur le net . Si vous êtes tenté , vous pouvez acheter les 2 numéros  sur la boutique du Monde !

Cette collection comportera vraisemblablement 30 livres, alors je ne sais pas si à 7€ pièce ,je les prendrais tous mais au moins les premiers , les 5 et 6 me seront certainement utiles avec ma collégienne . En voici la liste

  • 1 – « Les Difficultés de l’orthographe », volume  I, de Roland Eluerd . Orthographe capricieuse, grammaire ­absconse : le français est réputé difficile. ­Pourtant, toutes ­ces règles dont on se fait une montagne peuvent être apprivoisées. Avec ce petit guide, vous saurez pourquoi il faut écrire « ils se sont ­entraidés » mais « ils se sont succédé » ; et quand il convient de choisir « fatigant » plutôt ­que « fatiguant ».
  • 2 – « Les Difficultés ­de l’orthographe », volume 2, de Roland Eluerd . L’orthographe est une passion ­française. Certains la disent trop compliquée ou élitiste ; d’autres chantent au contraire ses finesses, savourent ses bizarreries. L’auteur en donne toutes les clés. Ainsi, plus d’hésitation sur la manière d’écrire « aggraver » ou « gaufre », et plus de perplexité quant à la distinction entre un « cuissot » de cerf et un « cuisseau » de veau. Et on abolira le règne des fautifs « Mr ». Déjouer les pièges de la langue française et connaître son bon usage est un plaisir ! 6,90 €, en vente le 16 mars
  • 3 – « Des mots qui ont fait ­souche », de Pascale Cheminée. Une langue, c’est une grammaire, une orthographe, un usage, mais ce sont aussi des mots. Connaître leur histoire et leur étymologie, c’est voyager dans le temps ­et l’espace. C’est aussi revenir aux sources de notre culture. L’auteure mène l’enquête et guide le lecteur dans les méandres ­des familles de termes que l’on ­appelle « mots héréditaires », dont ­les enfants sont parfois surprenants. 6,90 €, en vente le 23 mars
  • 4 – « La Ponctuation », de Roland Eluerd .Savoir ponctuer un texte est un art et une nécessité. Car mettre ou ne pas mettre tel ou tel signe a un sens : une virgule mal placée ou omise peut, par exemple, semer la confusion (pensez au célèbre : « venez manger[,] les enfants ! »). Examinant l’emploi qu’en ont fait les plus grands écrivains, l’auteur nous invite à réfléchir à ce que la ponctuation révèle de l’individu et de son temps. 6,90 €, en vente le 30 mars
  • 5 – « Rimes et vers français », de Sandrine Bédouret-­Larraburu .Si chacun connaît un poème, ­quelques vers, appris à l’école ou lus par plaisir, il est plus délicat de dire ce qu’est la poésie. Qu’est-ce qu’un vers ? Que sont les rimes « léonines » ­ou « embrassées » ? ­Comment ­distinguer un rondeau, démasquer un poème en prose ? L’auteure nous initie aux secrets de cet art subtil à travers des textes poétiques, du Moyen Age à nos jours. 6,90 €, en vente le 6 avril
  • 6 – « Ce que nous devons ­au latin », d’Olivier Bertrand .Dire que le français est issu ­du latin, c’est enfoncer une porte ouverte. Mais il ne s’agit pas seulement de parler des ­emprunts directs. On découvre en effet que la grande majorité de notre lexique est en réalité l’héritière de deux ­latins : un latin parlé, qui a évolué, et un latin ­savant. C’est ainsi que « cheval » et « équestre » sont tous deux des mots venus du latin. Mais pas du même latin. 6,90 €, en vente le 13 avril
  • 7 – « Autour du verbe », ­de Roland Eluerd .Le verbe est un mot à part parce qu’il se conjugue. Il dit l’action ou l’événement, les situe dans le temps. Il est aussi indéfectiblement lié à son sujet. Dans ce volume, l’auteur analyse et explique l’emploi des divers modes et temps : ­pourquoi « gésir » ­ne connaît pas de futur, ce qu’il y a de désespéré dans le conditionnel passé ­ou encore comment ­démasquer les ruses du subjonctif et user à bon escient de l’infinitif. 6,90 €, en vente le 20 avril
  • 8 – « Petit précis de conjugaison », de Roland Eluerd. Comment s’écrit « coudre » à la ­3e personne du singulier au passé simple ? Quelle forme prend ­« vaincre » à la 1re personne ­du singulier au subjonctif ­présent ? Ici, on écrit « appelèrent », ­là, « interpellèrent ». Et « crussions » n’est pas la même chose que ­ « crûssions ». Dans ce volume sont rassemblés des tableaux ­détaillés présentant les types de conjugaison que l’on trouve en français, avec leurs particularités et leurs difficultés. 6,90 €, en vente le 27 avril
  • 9 – Les mots les plus anciens du français
  • 10 –La phrase dans tous ses états »
  • 11 – Une brève histoire de l’orthographe
  • 12 – Les figures de style, volume 1
  • 13 –  Les figures de style, volume 2
  • 14 – Des mots et leurs fonctions
  • 15 –   La langue des signes française
  • 16 – Erreurs communes à ne plus commettre
  • 17 – Mots, expressions et proverbes oubliés
  • 18 – La francophonie
  • 19 – Ces mots venus d’ailleurs, volume 1
  • 20 – Ces mots venus d’ailleurs, volume 2
  • 21 – Le Français des régions
  • 22 – Les anglicismes
  • 23 – Les expressions idiomatiques, volume 1
  • 24 – Les expressions idiomatiques, volume 2
  • 25 – Le théâtre
  • 26 – Les formules de politesse et de présentation
  • 27 – Les règles typographiques
  • 28 – Grandes et petites phrases de l’histoire
  • 29 – Les néologismes
  • 30 – Quand les écrivains parlent de la langue française

Étude de la langue CM2

Aujourd’hui , je vous explique, ce que j’ai prévu de mettre en place pour l’étude de la langue, pour le CM2 de Mr N . J’ai été bien ennuyée lorsque j’ai constaté que la librairie des écoles n’avait pas fait le manuel cm2 ,cette année .

Je vais donc partir sur la base du manuel de grammaire cm1/cm2 , toujours à la  LDE . Mais dans un souci de rendre Mr N ,plus autonome et de la faire plus écrire, je voulais un support « type fichier » afin d’écrire directement dessus .

 

  • Conjugaison : le cahier Bordas cm1/cm2 (voir ici   )
  • Grammaire : les petits devoirs (librairie des écoles) 6.60 € –  30 séances soit 1 par semaine
  • orthographe : les petits devoirs (LDE) 6.60 € – 28 séances et des dictées , ça tombe bien je n’avais rien encore dans ce domaine

Remarque : ces 3 cahiers possèdent les corrections à la fin ( ce qui est très bien pour l’auto-correction )

Les petits devoirs – Grammaire CM2 Les petits devoirs – Orthographe cm2 Cahier de conjugaison CM1/CM2

 

maintenant je viens de voir que les éditions Retz allaient sortir un manuel d’entraînement Cléo cm2 ,  qui à l’air très intéressant ,  donc je reviendrais sûrement là-dessus prochainement . (13.50 € )

 

Et enfin je pense que nous allons partir sur l’île d’ Éric Orsenna « la grammaire est une chanson douce » , en lecture offerte d’une part , et en dessin/art plastique d’autre part .

Afficher l'image d'origine