Physique/Chimie – Cycle 4 {Nathan}

 

Édition : Nathan

 

 Physique-Chimie Cycle 4

J’aime beaucoup les nouveaux manuels de cycle 4 , je dois dire , c’est d’abord formidable pour le gain de place  et pour les économies puisque tous les chapitres des 3 années sont réunis dans un même manuel . Inutile d’en acheter 3 , si vous faites l’expérience , oui moi j’ai regardé de plus près

  • manuel de cycle : 24.90 € – 432 pages
  • manuels par niveau : 58.50 €  (19.50 x 3 ) – 608 pages (en tout)

Alors si vous vous questionnez sur l’écart de pages, sachez qu’il n’y a pas « plus de contenu » , vous allez au contraire vous retrouver avec des doublons. Certains chapitres sont à voir soit en 5ème ou 4ème , suivant la façon de travailler de l’enseignant , hors le même chapitre sera donc obligatoirement dans les livres de 5ème et de 4ème .

—————————

Voilà j’en ai fini de ma parenthèse de présentation des manuels de cycle, mais j’ai constaté que tout le monde ne connaissait pas .

Les cours -Ce qui est bien avec ces nouveaux manuels « scientifiques », c’est qu’il y a tout un côté  « explications visuelles  » aujourd’hui . Souvent sous forme de cartes mentales ou de dessins .

Bien que ma fille , ne soit pas enthousiasmée  par la chose, moi j’avoue que c’est un vrai plus , pour ma propre compréhension. Ce qui est tout aussi important , afin de lui expliquer les chapitres , oui soyons honnêtes , hein, ça date d’il y a minimum 20 ans ces cours lol .

Là , je suis un peu  moins enthousiasmée en regardant de près les chapitres, puisque mes petites synthèses avec les beaux dessins,  sont en réalité les seuls cours existants , et là je trouve que c’est peu . En examinant le chapitre 18 : poids et masse d’un corps , clairement la synthèse ne suffit pas à comprendre.

Les chapitres – Ils sont tous basés sur la même forme , à savoir

  • activité documentaire
  •  activité expérimentale : Les activités sont basées sur l’étude de documents et ça , j’aime bien
  • L’essentiel (synthèse ) : Trop courte à mon goût
  • un QCM en auto-évaluation (réponses en fin de manuel) : simple et rapide pour une vérification de la compréhension
  •  pages d’exercices « pour s’entraîner » :  particularité  » les exercices résolus  et commentés » , très appréciés . Une façon claire  de comprendre ce qui est attendu comme réponses lors des exercices, et pourquoi ces résultats ont été trouvés . C’est vraiment essentiel pour préparer le brevet , je pense .
  •  pages d’exercices « pour approfondir »: J’aime aussi les cas concrets qui sont évoqués dans les activités , les documents et les nombreux exercices proposés, avec toujours un en anglais par chapitre
  •  pages de « taches complexes »
  •  page « histoire de la sciences » :J’avoue que je suis fan aussi de ces pages , présentes en fin de chapitre, qui  élargissent la culture générale scientifique .
  •  page « parcours avenir » : une fiche « parcours avenir » qui présente un métier .

Les thèmes –  Ce  manuel est divisé en 4 thèmes,  avec à la fin une partie d’entraînement au brevet  : soit 2 sujets de 30 min sur 25 points chacun . (les corrigés des brevets se trouve aussi dans le livre du professeur)

Conclusion : Il est clair que pour tout ce qui est exercices et entraînements, ce manuel est très intéressant , car il est vraiment bien fourni . La partie cours , est à mon sens  trop légère, pour des sujets assez complexe . Il faut clairement avoir le livre de professeur afin de pouvoir vraiment utiliser ce manuel de manière approprié .

 

Terre des lettres 6ème (2016)

terre-des-lettres-6emechronique partenaire

Édition : Nathan

Auteurs : Anne-Christine Denéchère, Catherine Hars , Véronique Marchais, Claire-Hélène Pinon, Jean-Charles Boilevin

 

 

J’ai eu la chance d’avoir entre les mains le nouveau  Terre des Lettres 6e ( 2016), afin de pouvoir vous le présenter . Pour ce livre,c’ est une découverte puisque je ne l’ai pas utilisé pour la 6ème de Miss C , donc ancienne ou nouvelle version , je ne connais pas .  C’est aussi pour cela que cet article  proposera une comparaison avec la version de 2013  Terre des Lettres 6e (2013).

La première chose que je regarde pour les livres de littérature c’est le sommaire et je compare avec ce que nous venons de terminer avec Miss C , en voici le détail :

Chapitre 1 : Poésie – C’est bon, de plus j’aime le choix des textes

Chapitre 2 : Ogres et sorcières – c’est bon,  nous y retrouvons les contes de Pérrault et de Grimm

Chapitre 3 : Belles et Bêtes, du livre à l’écran – c’est bon  J’y trouve la Belle et la Bête de Mme de Beaumont .

Chapitre 4 : récits et création – c’est bon,  entre les métamorphoses d’Ovide et la Bible , et en prenant soin d’éviter Gilgamesh (comme nous quoi …)

Chapitre 5 : face au monstre –  c’est bon , avec quelques passages d’Ovide ou de l’Illiade .

Chapitre 6 : l’Odyssée d’Homère – en étude intégrale qui plus est , c’est bon .

Chapitre 7 : En route pour l’aventure ! –  Je n’ai pas traité le sujet du romain d’aventure mais je retrouve des livres de ma liste de lecture  : Oliver twist,Tom Sawyer, Bilbo le hobbit ,le Monde perdu…

Chapitre 8 : Le livre de la jungle – Étude de l’œuvre intégrale . Ce chapitre correspond au thème « récit d’aventure » , donc je ne l’ai pas fait , mais je l’ai acheté récemment  pour l’ajouter sur mes listes de lecture

Chapitre 9 : Fable et fabliaux -c’est bon , avec les Fables de La Fontaine,  . Je suis ravie d’y voir aussi  Le Roman de Renart (notre programme de 5ème).

Chapitre 10 : Théâtre – Le médecin malgré lui et Knock .  C’est bon aussi, même si nous avons pris une autre pièce de Molière (le bourgeois gentilhomme) , Notre cher Knock est vu en primaire chez nous ,  c’est donc bon .

Les extraits de textes sont assez long, il y a des synthèses en fin de chapitre.

Pour la partie étude de la langue, je suis contente d’y trouver les temps composé ( passé antérieur,futur antérieur, plus-que-parfait ) , une initiation à la phrase complexe , qui ont disparu des programmes de cm2 ,mais comme nous fonctionnons par cycle maintenant , nous n’en sommes pas loin .

 

Comparaison entre les deux versions

Alors pour tout vous dire, les auteurs ont réussi à faire un pied de nez à la réforme !!! Car je dirai que les 3/4 du livre n’ont pas bougé d’un pouce, si ce n’est plus . Et ça , j’avoue ça me fait bien plaisir ….  Et alors pour le 1/4 restant, qu’est ce qui a changé ?

L’histoire des arts,  de 10 dossiers en 2013 , nous tombons à 2 dossiers et 3 études de films , moyennement convaincu par les études de films , pas par leurs qualités mais plus par leurs utilités ???  Néanmoins, toujours en lutte contre cette réforme, la nouvelle version inclus une initiation au latin , qui ne prétendra pas en apprendre beaucoup aux enfants, mais qui aura l’avantage de leur faire découvrir , dédramatiser cette langue ancienne ,qui peut faire peur ….

On pourrait croire que tout compte fait cette réforme n’est pas bien « méchante » sur notre programme de 6ème et que les 2 livres se valent . Et c’est le cas en littérature mais loin de là en étude de la langue .

  • 2013 : 53 leçons
  • 2016 : 32 leçons

Les disparitions

  • Conjugaison : le conditionnel
  • orthographe : les accents et la ponctuation (déplacé en grammaire la phrase et sa ponctuation)
  • vocabulaire : ordre alphabétique, sens propre et sens figuré , les  niveaux de langues .
  • Grammaire : prépositions,adverbes,conjonctions

Bien que les auteurs est tout fait pour garder le maximum de leçons (en les couplant etc….) , je dois constater que cette partie est plus pauvre en 2016 qu’en 2013. En fin de livre 2013, on trouve  quelques annexes sous forme de tableau

  • Les classes grammaticales
  • les déterminants et pronoms
  • les fonctions dans la phrase et le groupe nominal
  • la formation des mots (préfixe/suffixe)

Bien qu’on retrouve quasi toutes ces informations dans le 2016, je les trouve bien moins claires .

Terre des lettres.3

Terre des lettres.1

Terre des lettres.

comparatif manuels de français 6ème

 

J’ai décidé d’utiliser Jardin des lettres pour Miss C, pour sa 6ème. J’ai eu plusieurs fois des demandes sur mon choix. Déjà j’ai consulté en ligne tout les manuels que je pouvais , cela m’avait pris du temps mais on voit rapidement les manuels que l’on ne veut pas .

Dernièrement j’ai vu que pas mal de parents utilisaient Terre de lettres, et comme j’ai trouvé le manuel chez Emmaüs pour 2€ je l’ai pris (des remords je crois mdr) au cas où je passais à côté « du  » manuel de français .

Après avoir comparé je persiste et je signe , jardin des lettres à mieux à mon sens . Oui c’est bien beau de dire ça, mais pourquoi ?

Je vais nommer les éditeurs et non les manuels, car les titres sont assez similaires et au final on n’y comprendra plus rien . Donc

Nathan : terre des lettres

Magnard : Jardin des lettres ( celui sélectionné)

 

Étude de la langue : uniquement dans le manuel de chez Magnard . L’autre n’a rien en orthographe,grammaire et conjugaison, ce qui est dommage car du coup il faut un autre livre pour ça .

Les exercices : vocabulaire et expression écrite,de manières générale je trouve qu’il y en a plus chez Magnard. Ce dernier à des « Fiche méthode » pour apprendre à rédiger.

 

Les définitions : certains mots sont pourvus d’une petite définition . C’est bien mais apparemment chez Nathan, on a une bien piètre opinion du niveau des élèves quand même . Car voici en exemple quelques mots , qui font l’objet d’une définition :  ermite, profond, chagrine, baril. Si à 11 ans , ils n’ont pas ce vocabulaire, il y a un truc quand même.

Les textes : Magnard fournis des textes en intégral (11, principalement dans les chapitres sur les contes). Je n’ai pas vu cette mention chez Nathan.  Je trouve aussi qu’il y en a plus chez Magnard .

 

Poésie : là c’est Nathan qui gagne 3 chapitres, et je trouve les textes mieux fournis. Mais ceci est au détriment du théâtre qui lui n’a plus qu’un seul chapitre . Ce qui est bien dommage, car autant les enfants en primaire ont déjà vu des poésies autant le théâtre  , non . A cet âge la culture théâtrale est « inexistante » , pour la plupart . Peut être qu’encore une fois Nathan à sous estimé le niveau des élèves, pensant qu’ils n’y arriveraient pas !!!

Textes fondateur et textes de l’antiquité : chez Nathan c’est un joyeux « bordel » tout y est mélangé, on alterne/mélange les 2 . Dans un chapitre sur les mythes, on trouve un dossier avec un morceau de la bible . Et plus loin, un chapitre entier sur la bible. C’est pas très cohérent tout ça . Magnard lui à bien structuré la chose . 2 chapitres pour les textes de l’antiquité et 2 autres pour les textes fondateurs, tout est bien séparé.

Bon, pour moi ,oui la bible est un mythe et une jolie histoire. Mais si vous la cherchez en librairie, vous ne le trouverez pas à côté de Percy Jackson, ni à côté des 12 travaux d’hercules, mdr .Donc , il y a bien une différence, et cela serait bien de l’enseigner.

 

Les plus de Magnard : Il y a une page évaluation en fin de chapitre, ce qui permet de voir si l’enfant a compris et arrive à mettre en application ce qu’il a vu . On trouve des leçons d’histoire des arts  à chaque chapitre ,  . En terme d’illustrations, elles sont bien plus riches dans ce manuel, j’y vois énormément de tableaux

 

En rédigeant l’article , je constate que Nathan indique aussi histoire des arts sur la couverture, malheureusement , j’ai beau parcourir le sommaire, les leçons ne sont pas clairement identifiables, encore le côté brouillon.

Au final vous aurez avec Magnard un manuel bien plus complet, en tout sens.