Liste de lecture 3ème

Voilà mon petit plaisir de l’année, réaliser la liste de lectures conseillées pour l’année de 3ème , et y choisir des livres à étudier en œuvres intégrales .

    ma liste de lecture 3ème

 

je vous mets une autre liste , trouvé sur le site d’un collège, que je trouve très intéressante, avec notamment des livres devant être lus pour le passage en 2nd. Il est précisé qu’il faut en lire au moins 3 , de cette sélection dans l’année . Petite fierté , Miss C , a déjà  pu rayer 6 titres de cette sélection de 2nd (merci l’ief )

  liste_lectures_3eme_MAJ_oct_2014

 

je ne sais pas encore ce que j’utiliserai comme manuel , mais je pense que cette année je vais faire autrement , je vous rappelle que Miss C , redoublera plus ou moins , en terminant l’année de 4ème et commençant celle de 3ème (sur 2 ans donc) , nous avons le temps du coup .  Aucun des manuels en ma possession ne trouve grâce , aujourd’hui , je m’y replongerai demain et si je ne suis pas satisfaite , alors nous ferons l’impasse sur le  manuel de littérature et puis c’est tout .

Cependant j’utiliserai un document que j’avais trouvé sur le blog d’une prof de français , reprenant l’ancien programme   :

*Livre ou auteur que j’ai choisi d’étudier

1. Formes du récit aux XX° et XXI° siècles
Autobiographie, roman autobiographiqueAlain-Fournier, Le Grand Meaulnes, Anne Frank, Le Journal, François Mauriac, Un Adolescent d’autrefois, Albert Camus, Le Premier Homme, Hervé Bazin, Vipère au poing, Romain Gary, La Promesse de l’aube, Nathalie Sarraute, Enfance, Andreï Makine, Le Testament français, Charles Juliet, Lambeaux, Georges Perec, Je me souviens, Albert Cohen, Le Livre de ma mère.

– Romans et nouvelles des XX° et XXI° siècles porteurs d’un regard sur l’histoire et le
monde contemporain : Christine Arnothy, J’ai quinze ans et je ne veux pas mourir , Le journal d’Anne Frank

2. Poésie : la modernité poétique
– La poésie engagée :Jacques Prévert, Paul Eluard, Robert Desnos, Louis Aragon, Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, Federico Garcia Lorca.
– Nouveaux regards sur le monde dans la poésie contemporaine :
Guillaume Apollinaire, Blaise Cendrars, Francis Ponge, Max Jacob, Raymond Queneau,
Henri Michaux, Abdelatif Laâbi, Jacques Roubaud.

3. Théâtre : continuité et renouvellement
– De la tragédie antique au tragique contemporain : intégralement ou par extraits, au moins une pièce choisie dans l’oeuvre des auteurs suivants : Sophocle, Euripide, William Shakespeare, Pierre Corneille, Jean Racine, Jean Cocteau, Jean Anouilh, Albert Camus, Eugène Ionesco, Bertolt Brecht, Tennessee Williams.

4. Etude de l’image
En classe de Troisième, le professeur privilégie l’étude de l’image comme engagement et comme représentation de soi. C’est la fonction argumentative de l’image qui est
développée, pour laquelle on peut analyser le fonctionnement de certaines publicités.
Le professeur fournit aux élèves des outils d’analyse pour l’image animée et il les fait
réfléchir à la problématique de l’adaptation d’une oeuvre littéraire pour le cinéma ou la
télévision.

III. L’expression écrite : L’objectif à atteindre pour la classe de Troisième est la rédaction d’un texte correct et cohérent d’au moins trois pages. Le programme de Troisième invite l’élève à s’interroger sur les problèmes de l’humanité et les grandes questions de notre monde et de notre temps. Le professeur propose donc régulièrement à l’élève des travaux écrits l’incitant à donner son
avis en le justifiant.

 

 

L’odyssée Illustrée

Édition : Usborne

Auteur : Homer

Illustrateur : Sebastien van Donnick

Traducteur : Nathalie Chaput

 

 L’Odyssée illustrée

Je l’avais évoqué il y a quelque temps, grâce à la poste je n’ai pas pu vous le présenter avant , étant visiblement présente d’esprit mais pas de corps chez moi , la postière n’ayant pas é notre porte , mon colis est gentiment reparti à l’envoyeur, sans que je ne sois au courant de sa venu , grrrr.

Décidément dès qu’Ulysse est dans les parages c’est la galère pour arriver à bon port (^-^) !

Je ne sais plus avec les nouveaux programmes à quel moment est étudiée la mythologie, je crois qu’ils l’ont mise en cm2 mais sans certitude, chez nous c’est en 6ème . Pour le coup , peut-importe, avec cette version illustrée, vous pouvez largement la donner en cm2 où à des lecteurs ayant des difficultés. La police assez grosse et les illustrations atténueront un peu la grosseur du livre .

Je ne vous parlerai pas de l’histoire, hein, tout le monde la connaît ,  ce n’est pas non plus une version « originale » , et heureusement puisque celle ci est un récit grec composé de 24 chants (longs poèmes en vers) . Cependant l’essentiel y est , tant au niveau du récit que  de la conservation du passé simple, je vous le rappelle, les éditeurs ont une nouvelle manie : celle de retirer les temps jugés « trop compliqués ». Soulignons donc que chez Usborne, ce n’est pas le cas , merci !

Vraiment j’aime beaucoup cette collection , je commence a avoir pas mal de titre et c’est un vrai régal, les enfants adorent les consultés . Si vous avez d’ailleurs un cadeau à faire, dirigez-vous sans crainte vers elle , vous trouverez forcément votre bonheur .

Nos premiers jours

 

Auteur : Jane Smiley

Édition : Rivages

Nos premiers jours

 

 

Walter Langdon rêve d’avoir sa ferme et d’obtenir son indépendance, loin du regard paternel. Avec sa femme Rosanna, il décide d’acheter une exploitation agricole dans l’Iowa. Sur cette terre, sa famille connaît les grands bouleversements historiques de la première moitié du XXe siècle, de 1920, à l’aube de la dépression, jusqu’en 1953.

Je ne le fais pas souvent , mais aujourd’hui , je vais vous présenter ma dernière lecture , oui parce qu’il m’arrive de lire autre chose que des livres jeunesses  ^-^!   Ce livre m’a tellement plu que je l’ai dévoré d’une traite , j’ai ressenti ce petit je ne sais quoi qui me pousse aujourd’hui à vous en parler .

Ce n’était pas le livre auquel je m’attendais, j’avais autre chose en tête en le choisissant , je m’en suis rendue compte dès les premières pages , mais le style  m’a interpellé , j’ai donc continué ma lecture .

Nous  faisons la connaissance d’une famille américaine Les Langdon,  une famille lambda , banale comme il en existe temps , si ce n’est  que cela se passe entre 1920 et 1953 . C’est donc le récit d’une famille  de paysans bien ordinaire que nous découvrons et sans vouloir vous en dire trop , il n’arrivera rien d’extraordinaire non plus , je qualifierai le récit de « plat » mais pas au sens péjoratif du terme .

Non ,  imaginez votre vie , elle aussi ressemble à un trait « plat » , qui avance tranquillement au gré de vos choix , vous avez vécu des choses  mais rien de follement extraordinaire non plus (mariage, naissance, maison, travail, amis ….), c’est votre vie vous l’aimez , il en est de même pour ce livre .

Alors pourquoi , l’avoir lu ? Je me suis posée la même question  , mais qu’est ce que je trouve dans ce récit ?  Je suis certes attirée par les USA depuis toujours mais le regard d’une famille de paysan  sur la société et l’histoire  !!!

Et pourtant , au fil des pages et des chapitres , j’ai commencé à faire partie de cette famille , me réjouissant ou pleurant avec eux , pour eux . Commentant , ayant une opinion sur leurs choix ou actes ….  Je viens de terminer le tome et je n’arrive toujours pas à m’expliquer comment , ni pourquoi ce livre m’a tellement plu .

Le style de l’auteure,  je pense ! Elle a su créer une ambiance, rendre les personnages attachants et vrais . Ni trop , ni trop peu , bien qu’étant un roman , on pourrait certainement trouver ce genre de famille dans la réalité , c’est « ça » qui m’a touché , un peu comme si on vous racontait l’histoire de votre famille , vous contant la vie de vos arrières grands-parents , grands-oncles…..

Ils m’ont touchée , j’ai hâte de découvrir le second tome (sorti en mai) de cette trilogie , qui me fera découvrir cette famille avec ces joies et ses peines de 1953 à 1986 . C’est un formidable moyen de comprendre aussi la société américaine , d’une autre façon que dans un livre d’histoire ….

A bientôt , dès que j’aurai terminé le tome 2 Nos révolutions