les écoles alternatives

Face à la « grande mode » des écoles alternatives , que l’on voit fleurir un peu partout , j’ai eu envie de partager avec vous mon opinion sur le phénomène . Pourquoi ?  Car il y en a une qui va probablement ouvrir dans ma petite commune de 5 000 hab , perdue au milieu de la Bretagne .

Je ne me suis jamais trop renseignée sur le sujet car c’est une école de type Sudbury, et que je n’adhère pas vraiment au système . Pas le fait que les enfants aient une part importante dans la gestion de l’école, ça je trouve ça bien . Mais les apprentissages autonomes c’est moins mon truc .

Quand samedi , dans le journal, je lis un bel article sur le projet , déjà 30 enfants (max) de 3 à 19 ans,  et puis 150€ par enfant et par mois, j’ai vraiment failli m’étrangler . Car avec mes 4 , j’en arrive à 600€/mois soit 6 000 € l’année , déjà ça fait beaucoup .

Donc je me renseigne un peu , pas pour y inscrire mes enfants mais si on venait à me demander mon avis , parce que ici IEF et école alternative, c’est pareil, tout est mélangé pour les néophytes . Je connais une des personnes ( à l’origine du mouvement) que j’ai accueillis 2 fois chez moi avec ses enfants , c’est important vous verrez plus tard .

Cet échange visible sur mon mur FB est extrêmement instructif , je vous mets les grandes lignes :

  • Quand on veut on trouve cet argent , je n’ai qu’à travailler
  • Des personnes au chômage vont y inscrire leurs enfants
  • Il y a des fratries d’inscrites

Ok, donc je n’ai qu’à me bouger les fesses , le travail pousse dans les rues comme ça ! Je ne dois pas avoir les même journaux TV qu’elle , vu le taux de chômage qui ne cesse d’augmenter . Après j’apprends qu’avec 2400 € pour 4 elle , elle y arrive . Chouette 2400 € c’est même pas ce qu’on a et on est 6 nous à vivre avec .

C’est là qu’une autre maman arrive dans la conversation , et dit que cette école est un peu élitiste , dans le sens où avec le ticket d’entrée si élevé  pour les familles avec plusieurs enfants  c’est pénalisant . Attention, ce qui suit est extrêmement révélateur de la mentalité de cette école dite bienveillante et démocratique 

…a la fin j’ai envie de dire pas ma faute si tu as fait le choix de faire 4 enfants et ne peux assumer ce genre de frais.

Sachez qu’elle c’est « excusée », avant que je ne la retire de mes amis FB : car sa justification pour avoir écrit cette phrase, était :

J’ai dit ça, mais dans la vraie vie, je ne pense pas comme ça !!!

Donc internet n’est pas la vrai vie , derrière les écrans il n’y a pas de vrais personnes, ses faux mots n’ont pas pu être méchants et blesser mes faux sentiments car tout cela n’est pas vrai ….. Et après tout ceci, je dois encore me dire que leur projet est sérieux ?

Et voilà la phrase qui tue, fallait les faire les put**** de gosses, moi je me suis arrêtée à 1 ou 2 et du coup je peux offrir le maximum . Mais c’est une école pour tout le monde  , à condition d’en avoir les moyens, parce qu’autrement hein , tu n’es pas de leur rang, eux qui travaillent, font des sacrifices et n’ont pas 4 gosses…..

Ça c’était la partie financière, de la discussion . Quand j’ai posé la question de savoir quel sera le quota d’enfants « jeunes » et d’ados . Bah oui , si sur 30 enfants il y en a une majorité de moins de 10 ans, cela ne va pas être ultra stimulant pour les quelques autres plus vieux . La réponse n’est jamais venue

Deuxième question, et les enfants « particuliers « , avec des troubles allant de la dyslexie à la dyspraxie (déjà pus complexe) , voir les enfants avec TDAH et plus …. Quand serait-il pour avoir un professionnel avec eux , qui gérerait les crises, qui financerait ce pro etc….. pas une seule réponse car personne n’a encore étudié ce cas de figure !!!!!

Donc on a une école « alternative » mais personne n’a pensé aux enfants « particuliers », ça doit pas exister. Pourtant, il me semble que ce sont les premiers à chercher ce genre de solution, car leurs enfants ne rentrent pas dans les cases de l’EN . Bref, le prix est fixé mais pas trop le reste ….

Là on apprend quand même qu’il y aura 1 professionnel et demi ,( on ne rigole pas ) pour 30 enfants . Je n’ai pas osé demander ce que ça voulait dire , peut-être un de corps et l’autre à moitié d’esprit ?????   Et ce pro 1/2 , va s’occuper de 30 enfants de 3 à 19 ans , j’ai envie de dire WAOUH, quel éventail de compétence .  Et quel talent surtout .  Parce que préparer un élève au bac en candidat libre, l’autre au BEPC libre aussi , apprendre à 3 à lire etc…. chapeau .

Pourquoi , je suis remontée ?

Parce qu’il n’y a de projet que de l’utopie , il n’y a aucun projet pédagogique concret, tout va bien aller jusqu’à 7/8 ans, mais au delà j’ai une réelle crainte du contenu pédagogique du projet . Comme le dit Laétitïa, au delà de 7 ans, laisser un enfant dans ces structures est limite de la maltraitance intellectuelle . Et je suis d’accord avec elle .

De plus cette maman n’a jamais eu à faire à une inspectrice d’académie, son enfant le plus âgé ayant 4/5 ans . Donc elle ne s’inquiète pas trop , forcément à cet âge, il ne craint pas grand chose . Mais pour des enfants plus vieux , quand sera t-il du latin de Miss C, en classe de 5ème ? Qui lui expliquera, elle prendra un livre et hop apprendra seule , parce que le pro 1/2 , lui sera déjà occupé à expliquer les fractions à un enfant , emmènera un autre au wc et aussi les racine carrée à un autre …..Non mais sérieux , et ne me parlez pas de coopération entre enfant.

Parce que oui c’est sûr les plus grands peuvent apprendre beaucoup aux plus jeunes mais qui sera là pour stimuler intellectuellement les grands, qui aura le temps de se couper en 4,6,9 , parce que chaque enfant voudra faire et découvrir une notion différente ?

Personne, nous en revenons à l’école classique , 30 enfants 1 ou 2 référents, et ceux qui ne rentre pas dans les cases , allez voir ailleurs, la différence c’est que ça vous coûte 150€/mois .

On s’aperçoit vite qu’aussi beau que soit le projet à la base,  c’est difficilement  réalisable . Que ces parents pour la plupart ont de jeunes enfants , que les savoir plus complexes, ils en sont loin . Ne venez pas me sortir l’argument « être et devenir », oui je l’ai vu, oui j’ai vu les apprentissages autonomes mais j’ai aussi vu une limite, un parent pour  quelques enfants . Ça change la donne , vous ne croyez pas .

Parce qu’en ief, déjà se couper en 4 , je le fais tous les jours , et parfois ce n’est pas facile.J’explique à un de mes enfants qu’il va devoir attendre que je m’occupe de l’autre . Mais au prix demandé, avec 30 enfants, que va t-il être acquis en fin de journée ? Il est vrai que les apprentissages autonomes je ne maîtrise pas , mais quand bien même . Il va falloir faire des groupes, même de 10, ça en revient à demander à 10 enfants d’apprendre la même chose en même temps, on est loin d’être et devenir , non ?