Dernier chapitre

Elle faisait face à sa seconde dépression, et comprenait seulement aujourd’hui que ce qu’elle avait enduré il y a 25 ans, en était déjà une.
Elle était bien moins violente à l’époque, peut-être parce que elle était plus jeune, plus en forme, moins abîmée par la vie !

C’était différent cette fois, plus douloureux, bien plus violent, à la dépression s’ajoutait un stress post-traumatique, la prenant au piège dans une bulle temporelle. Revivant inlassablement les mêmes moments , ceux gravés en elle à travers une douleur indescriptible.

Elle avait conscience du chemin qu’elle allait emprunter, savait qu’elle était assez forte pour le parcourir , tout comme elle savait qu’elle allait se perdre à un moment.

Il lui fallut plusieurs mois pour totalement s’écrouler, comme la première fois, sans faire trop de bruit, sans déranger personne (enfin presque) !

Quelques personnes , restées dans les parages, lui murmurèrent à l’oreille combien elle était forte quand elle n’y croyait plus . Ils avaient raison : elle était forte, elle aussi avait raison, puisqu’elle s’était bien perdue en route.

Tout n’était que fatigue, douleur, stress, larmes ,etc … Elle savait comment réagir, que la seule façon de tenir était d’engourdir son cerveau. L’empêcher de réfléchir, d’aller là, où c’était trop douloureux, le maintenir dans un brouillard paisible.
Cela fonctionnait mais c’était tout autant épuisant, cela la vidait !

10 mois de ce régime psychique , l’avait démolie, elle n’avait plus de sommeil réparateur, perdu une partie de sa capacité à réfléchir. Son cerveau,tellement engourdi , qu’elle avait à présent du mal à l’utiliser, du moins de façon prolongé.
Elle ne pouvait avoir que de courtes interactions avec ses semblables,avant d’être totalement vidée de ses forces.

Fatiguée en permanence, c’était le mot que ses enfants avaient entendu le plus au cour des derniers mois. Vidée et vide, plus de projet, plus d’envie, plus d’espoir , elle était seule.

Cette solitude l’emplissait, la submergeait, tantôt la noyant, tantôt s’y habituant .

Elle avait attendu en vain, qu’on vienne pour elle, une épaule, une main, des bras qui l’enserrent et la protègent de toute cette douleur. Mais rien, elle s’était retrouvée seule avec elle-même (pas la meilleure compagnie qui soit).

Ses vieux démons étaient de retour, elle s’effaçait, redevenait invisible, n’attendait plus rien des autres,d ‘elle, de personne.

Ses yeux ne pétillaient plus comme autrefois, maintenant quand ils brillaient ce n’était que parce qu’ils étaient emplis de larmes. Un mot, une fleur, un souvenir, quelques notes de guitare, pour un rien les larmes faisaient leur apparition. Si , il fût un temps où elle pouvait les contenir jusque dans l’intimité de sa chambre, le soir, il n’en était plus rien depuis des semaines.

Si profondément meurtrie, abîmée, détruite ; puisant de plus en plus profond en elle, pour trouver la force de continuer !

On lui disait que la lumière reviendrait, que cela irait mieux, qu’elle referait sa vie !!!

Des mots qui se voulaient réconfortants mais autant de coups de poignard, lui rappelant sa solitude. Et aux quelques derniers téméraires qui la questionnaient encore, elle avait repris l’habitude de répondre que « ça allait » !
A quoi bon répondre autre chose, un jour cela finirait par être vrai !

Elle était réaliste, 4 enfants à charge , des choix de vie singuliers, elle ne pouvait compter sur son physique , et encore moins sur son esprit, n’étant plus que l’ombre d’elle même ! Si tant est qu’un homme assez fou puisse être intéressé, où l’aurait-elle rencontré ?
Elle qui se refusait à toute sortie, se contentant très bien d’un cercle social restreint !

La vie n’avait pas toujours été tendre avait elle, et pourquoi cela changerait. Au fil des ans, elle avait érigé une forteresse autour d’elle , se protégeant, repoussant au loin tout ce qui pouvait la faire souffrir. Pleinement consciente qu’à tout moment elle pouvait se trouver prisonnière de ses murs infranchissables, de cette carapace inviolable.

Sans amertume, ni regret, elle assumait parfaitement ses décisions , elle avait fait avec ce que la vie lui avait donné ! Elle s’était battue pour cette vie, pour cette liberté. Elle avait au cours des derniers mois, franchi toutes les épreuves, un pas après l’autre, un jour à la fois.

Depuis quelques jours, elle sentait un poids en moins sur ses épaules , » La douleur ne disparaît pas , on apprend juste à vive avec ! « voilà c’était ça !

Elle avait cessé de lutter pour accepter l’inacceptable, elle avait assimilé cette terrible douleur, pour ne faire plus qu’une avec.

Elle avait traversé le pire et en sortait victorieuse , j’avais seulement perdu une partie de mon âme !

Il est temps d’y penser « Les déclarations »

On remonte l’article car il est temps de vous replonger dans vos déclarations pour l’année scolaire 2018-2019 , voici les lettres types que vous aurez à envoyer à la mairie et à l’académie.

Edit : la loi n’a pas changé pour cette rentrée, l’obligation d’instruction concerne uniquement les enfants à partir de 6 ans ! (né à partir de 2012 je crois )

Pour une année entière d’ief , les déclarations doivent parvenir à l’académie  être au plus tard le jour de la rentrée .
( Même il y a plus ou moins une tolérance de 8 jours mais comme ça se durcit de plus en plus , n’attendez pas que l’on vous tape sur les doigts )

En cas de déscolarisation en cours d’année nous avons 8 Jours pour envoyer les déclaration

Attention, si vous utiliser la même que l’année dernière via votre pc , pensez à bien changer les dates (l’année notamment)

Déclaration DSDEN

Déclaration Mairie

Le courrier sera adressé au Directeur d’académie (représentant départemental ) DSDEN , vous trouverez sur le site de Laia  : La liste des académies avec les adresses.

Normalement d’ici la fin du mois de septembre vous recevrez une attestation d’instruction en famille , souvent dans un délai de 3 semaines . Si au delà vous n’avez rien reçu , téléphonez à l’académie pour être sûre qu’ils ont reçu votre courrier .

Personnellement , je n’envoie plus en recommandé , puisque l’EN ,quand elle m’écrit le fait en lettre simple . Cependant vous pouvez doubler d’un mail si vous voulez juste au cas où mais pensez à bien signer de façon manuscrite vos documents – les scanner afin de la ajouter au mail .

Bien entendu , si vous avez des relations tendues avec l’académie , préférez l’envoi en recommander , pour plus de sécurité , ou si c’est la première année  .

N’oubliez pas les deux signatures si vous n’êtes pas mariés ou si vous ne vivez pas à la même adresse  et il faut obligatoirement l’accord de l’autre parent en cas de séparation …. Bon je dis ça mais ça fait 6 ans que je ne fais pas signer mon époux lol (nous sommes mariés et habitons ensemble)  je pense que ça joue .

Et on poste le tout  ou on dépose à la mairie la déclaration à l’intention du maire !

Chères nouvelles familles

Chers lectrices et lecteurs de ce blog,

Merci de votre visite, j’en suis touchée.
Sachez que je pratique l’ief depuis 7 ans (à peu près) et que depuis le début j’ai alimenté un blog (tout,ayant été transféré sur celui-ci depuis). Tous les sujets ont été abordés surtout les déclarations, les contrôles ou les rapports pédagogiques, et ce à plusieurs reprises.

J’ai consacré les dernières années à aider, donner du temps, aiguiller, informer toute personne venant me voir et me demandant. Cela n’étant pas encore assez, j’ai repris un groupe sur facebook et collaboré à un collectif, toujours dans le domaine de l’instruction en famille.

Voilà ce à quoi j’ai consacré mes 7 dernières années, tout en instruisant mes 4 enfants. Voulant transmettre et donner en retour de ce que j’avais reçu à mes débuts en ief. Mes débuts sont loin et je pense avoir donné bien plus que raison.

Ces derniers mois, ont été durs et éprouvants pour moi et aujourd’hui je ne ressens plus que le besoin de m’occuper des miens et d’être égoïste à mon tour.

Alors merci de ne pas m’envoyer de mails, me demandant des pdf, des programmes, des courriers où tout autres demandes. Je n’ai rien inventé, tout ce qui se trouve sur ce blog, existait déjà avant, toutes les réponses à vos questions aussi, il vous suffit de chercher !