Synthèse des programmes -lycée

Hier en surfant  un peu sur le net , je suis tombée sur le site des éditions Hatier, décryptant la réforme du lycée, notamment : les nouveaux programmes . Si vous êtes comme moi et que les synthèses vous parlent plus que le B.O , je vous encourage à y faire un tour .

 

Voilà ce qui vous y trouverez entre autre  comme visuel , ainsi que des pdf

Inégalités territoriales

Nous le savions , la belle réforme du lycée promettait d’être tout sauf égalitaire , et en voici d’ores et déjà les premières preuves .

Une maman sur un groupe facebook, a partagé ce lien :  Seconde 2018/2019 , que je trouve très intéressant . Car il donne accès à la Carte des lycées via leurs options .

Pour vous montrer un peu ce que ça donne , voici la carte de mon secteur , là où Miss C, doit faire son choix, si elle souhaitait aller au lycée . Pour rappel, dans cet article , je partageais avec vous les choix de Miss C

  • Art ( au choix) : histoire des arts
  • Humanité, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères (anglaises)
  • Sciences économiques et sociales

Voici la carte donc avec ma ville en rouge (plus ou moins bien située lol), les points bleus étant les lycées publics . Et le mauve étant le lycée de secteur , le seul qui possède une ligne de bus directe pour y aller de ma commune .

Et là première surprise pas d’option histoire des arts pour le lycée de secteur , j’ai le choix entre 2 villes :

  • Pontivy qui se trouve exactement à 66 km et 1h12 de voiture, dans le département voisin , et aucune ligne de bus directe de toute façon . Donc internat obligatoire
  • Concarneau , qui se trouve à 30km  mais qui ne possède pas non plus de ligne directe de car avec ma commune .  En sachant que même quand il y a des cars , parfois ils ne correspondent pas avec les horaires de cours ( sans commentaire)

Donc voilà , soit ma fille si elle choisissait l’option lycée devrait renoncer à une option soit devrait être interne avec le coût que cela à pour nous aussi entre 1500 et 2000 € l’année , à quoi il faut ajouter le transport, les livres etc .

Oui il y a les bourses:  potentiellement 435€ annuel et l’ARS 401 € , le reste à charge est encore très conséquent ….

Voici donc, le véritable visage de la réforme du lycée , celle qui  devait permettre aux lycéens de se spécialiser progressivement en fonction de leurs projets et de leurs goûts.

En réalité : Vos enfants iront  dans le lycée de secteur et donc n’auront plus vraiment le choix des options . Parce que non , nous ne vivons pas tous en ville , et encore moins dans de grandes villes avec de nombreux lycées  .

Avant la réforme : Les lycéens n’étaient seulement tributaires du revenu de leurs parents et donc du milieu social que si ils voulaient faire une formation « spécifique » .

Après la réforme : non seulement ils sont tributaires du revenu des parents mais aussi   de leur position sur le territoire .

Effectivement c’est vachement plus égalitaire comme réforme .

 

 

 

L’anglais au lycée

Hier soir gros , gros fou rire devant mon pc , il faut que je vous raconte le truc, tellement c’est gros et grave .

On va commencer par le début de ma propre réflexion sur l’enseignement des langues dans notre pays : c’est très mauvais . La preuve , c’est que l’on n’arrive même pas avec le français alors avec les langues étrangères !!!

Oui, les élèves français ne maîtrisent toujours pas leur langue, vous avez besoin d’une preuve  ? Regardez le nouveau programme de seconde pour la rentrée , à lire ici ou dans le Bulletin officiel , je cite :

« Le grand retour de la grammaire […]

En seconde :

  • les accords dans le groupe nominal entre le sujet et le verbe ;
  • le verbe : valeurs temporelles, aspectuelles, modales et concordance des temps ; « 

Oui , vous avez bien lu , accord  sujet/verbe que je viens de commencer avec ma CE1 , donc au bout de 9 ans , on estime que les élèves de seconde ont besoin d’une  dixième année pour maîtriser le sujet !!!!!

Pour les langues c’est pareil , quand on a commencé l’anglais (lv1 ) en 6ème arrivé au bac , on a 8 années d’étude de cette langue, si au bout de 8 ans tu n’es pas parfaitement à l’aise avec la Lv1 c’est qu’il y a un gros problème . Surtout que depuis 2016, on doit commencer dès le primaire soit 5 ans de plus . 13 ans d’anglais donc entre le cp et la terminale mais les  bacheliers devrait être bilingues à ce stade , alors que …. non !

Voici ce qu’on lit pour la réforme (ici ) :

« En début de seconde, un niveau CECRL B1 en LVA est espéré pour les élèves, tandis qu’un niveau A2 est attendu en LVB. À la fin du cycle terminal, les élèves doivent atteindre le niveau B2 en LVA et le niveau B1 en LVB »

Programme langues vivantes lycéeAtteindre le niveau B2, soit un peu plus de 200h de cours plus tard si on compte 35 semaines de cours pour chaque niveau , pour une lv1 commencé en cp je le rappelle .

C’est bien joli de parler du CECRL mais ça rime à quoi , vous trouverez  sur Victorias.fr , des informations fortes intéressantes, en voici quelques extraits
Je rappelle qu’à l‘entrée en seconde les élèves devraient avoir B1 , n’oubliez pas c’est important .

Au BAC, le niveau d’anglais B1 (CECRL) est atteint par la plupart des élèves des sections européennes et internationales (anglais), ainsi que par d’autres élèves talentueux ayant bénéficié d’un soutien poussé en anglais (séjours linguistiques, etc).

Le niveau A1 est un des niveaux très représentés chez les étudiants qui passent le BAC en France

Hors sections européennes et internationales, le niveau A2 est celui atteint par la majorité des bons élèves d’anglais au BAC.

Le niveau d’anglais B2 (CECRL) correspond au niveau cible pour le baccalauréat, selon le Ministère de l’Education Nationale (texte complet disponible ici : education.gouv.fr). Que l’on se rassure, dans la pratique, il n’y a guère que les élèves de sections européennes et internationales qui parviennent à ce niveau

Donc , si je comprends bien on espère que les secondes arrivent avec un niveau B1 , pour régresser et avoir un niveau A2 pour le bac , voir qu’il le conserve s’ils sont talentueux ou s’ils sont en section européenne !Ou bien qu’ils arrivent en seconde avec un niveau BAC directement !!!

Conclusion : encore une fois les personnes qui ont rédigées ces programmes n’ont pas croisé un élève depuis des décennies. N’ont qu’une connaissance théorique du terrain , des élèves et de tout le reste … Ça promet de grands moments cette réforme encore .

Mais certainement pas  en tirant les élèves vers le haut . Mr Blanquer , s’il vous arrivait d’arriver sur ce blog par le plus grand des hasards , sachez qu’il faudrait peut-être arrêter d’enseigner:

  • la programmation informatique en primaire , qui se résume à jouer avec un chat
  • l’anglais qui est enseigné par des personnes ne le parlant pas, n’ayant pas été formées pour , qui prennent ça pour une corvée , et dont une seule saison de Dora l’exploratrice suffit pour avoir le même niveau en cm2 .
  • Faire de vrais manuels qui ont moins de photos A4 et plus de contenu
  • faire que le français est du sens et surtout que ce ne soit pas pour nous dire au lycée et ensuite : oubliez ce que vous avez appris !
  • remettez les devoirs  le soirs en primaire , impliquez  les parents …

Oui , je suis une simple mère de famille, sans le BAC en plus , mais j’en ai marre de chercher des manuels des années 50,60, 70 pour faire cours Mr . Et que l’on vienne me demander que mes enfants est un meilleur niveau que les enfants scolarisés, alors que ceux ci visiblement depuis bien longtemps n’excellent pas . Moi même après 2 année de LV2 , je connaissais  une comptine ,3  phrases et 20 mots de vocabulaire. Ai-je redoublé ? NON quelle question !

 

Réforme du lycée et choix pour la seconde

Les programmes ont enfin été dévoilés en intégralité (ici ) , il était donc temps de s’y plonger. J’avais déjà regardé les « projets » qui étaient sur le site de l’EN , afin de voir ce qui se cachait derrière certains titres  énigmatiques .

Après une première lecture et compréhension de la réforme pour moi , hier soir j’ai fait le point avec Miss C et nous sommes tombée d’accord .

  1. Les enseignements optionnels de seconde ne l’intéressent pas vraiment
  2. Nous trouvons que c’est une perte de temps en ief

Nous avons donc atterri directement dans la colonne « Enseignements de spécialité de Première  » . Et là , 12 choix s’offraient à nous  , …. ou pas !  Il a fallu procéder par élimination

  • en rose  tout ce qui était scientifique , ce n’est pas du tout pour elle
  • en orangé , éliminé après consultation du programme

Nous voici donc avec 4 options au lieu de 3 , bah oui ,mieux vaut plus que moins .

  • Art ( au choix) : histoire des arts
  • Humanité, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères (anglaises)
  • Sciences économiques et sociales

Pourquoi 4 ?  Parce qu’on se laisse un jocker , si nous n’en aimons pas une , si vraiment ça ne le fait pas , on aura le luxe de la retirer. Si les 4  plaisent , pourquoi choisir ? Sur un futur CV, mieux vaut écrire j’ai suivi ces 4 matières sans les avoir validées par l’examen final ( car pas possible) , plutôt que d’être le clone exact des dix  prétendants au job que ma fille convoitera . (j’ai l’espoir fou , oui , qu’un jour ces petites lignes en plus fassent la différence)

Et enfin, avoir plus de culture générale, je n’ai jamais vu cela comme un frein  , et encore moins comme un handicap, bien au contraire !

Petite précision néanmoins – Il y a des grandes chances, si son projet d’orientation reste ainsi, qu’elle ne passe pas le BAC . Il existe des formations pour ce qu’elle veut faire , seulement je la trouve encore jeune et pas tout à fait prête . Il se peut que d’ici 1 an , elle change d’avis aussi , il sera alors bien plus simple de rattraper le cursus .

Ces options, suivant la façon dont elles seront présentées dans les différents supports que nous trouverons, ne seront peut-être pas étudiées  en intégralité (à la lettre), mais un peu plus adaptée à notre fonctionnement, merci l’ief !

Côté horaire – Là aussi on  adapte

  • Enseignement commun : 25h (je ne compte pas l’EPS)
  • Enseignement de spécialité  16h
  • oups : 41h

Ouf en ief on avance  plus vite  voilà ce que ça donne,  j’ai comptabilisé 3h00 (au lieu de 4h) pour spécialité , parce que nous allons les faire sur 2 ans .Mais comme il y aura pas mal de lecture (littérature) je conserve des heures pour cela .

Aujourd’hui nous travaillons 5h par jour soit 25h/semaine , avec en base 9h-12h et 14h-16h . J’ai proposé à Miss C de faire 8h30 -12h et

  • 14h-16h30 , ce qui nous offrirait 30h/semaine
  • voir 14h-17h, montant à 32h30/semaine

Miss C , est de nature assez lente  donc avoir un peu de rab si besoin sera une solution , envisageable . Dans un premier temps nous tablerons sur 30h et on avisera ensuite . C’est la théorie , sur le papier ça fonctionne,  dans la réalité c’est autre chose, nous verrons ….

Prochain épisode : les supports !

réforme lycée – seconde

Voilà une des résolutions pour la nouvelle année : étudier la réforme du bac , notamment avec les nouveaux programmes  de seconde, vu que Miss C y sera en septembre et toujours en ief .

Je commence juste à me pencher sur ces programmes puisque même l’EN nous donne les infos , au compte goutte . J’ai téléchargé les programmes sur le site de l’EN, mais souffrant d’une très grosse allergie a ce charabia  , qui me fatigue au plus haut point , je maîtriserai bien mieux le sujet quand les nouveaux manuels  feront leur entrée vers avril .

Pour que je comprenne , j’ai besoin de concret , j’espère donc pouvoir vous en présenter un maximum  afin de vous aider dans vos choix .

Comprendre la réforme

Il existe pas mal de documents maintenant , encore une fois , plus c’est simplement expliqué , plus c’est compréhensible . J’aime beaucoup les infographies  et explications trouvés chez les éditeurs

Chez Hachette j’ai trouvé ce document , qui me permet de voir l’ensemble des 3 années en une seule fois et ainsi prévoir le volume horaire des semaines .

Chez Hatier, un document très bien fait aussi  de 17 pages permet de bien comprendre la réforme , au niveau des nouveaux choix , je vous mets les 3 infographie qui m’ont le plus parlé pour la seconde

Les choix possibles

Voici un gros plan des choix en fonction des classes . Pour ce qui est de l’ief , je vais prendre des raccourcis  et faire le choix dans la colonne de première , puisque les options de seconde sont des « tests » .

Je pars du principe que si un élève prend « écologie  » en seconde mais que ça ne lui plaît pas , et qu’en première il prend  littérature étrangère , il partira de zéro !

De ce fait pourquoi perdre du temps avec les options de seconde , autant tester directement les cours de première, parce qu’il va se poser un souci quand même.

Prenons l’élève A qui prend latin en seconde et qui va donc faire une année de latin, puis l’élève B qui lui testera écologie/agronomie  en seconde  mais qui  s’aperçoit que ce n’est pas du tout pour lui

en première l’élevé A , prend latin  et l’élève B prends latin du coup , il va se passer quoi? L’élève A se refait la même année ? L’élève B saute dans le train en marche ?

Je pense donc partir sur les options de première , tout en se laissant le luxe de changer si besoin , avec du coup 1 an d’avance , nous aurons de la marge . Avec même la possibilité d’en faire plus , faire une option de plus même si elle n’est pas présentée au bac. Après tout pourquoi obliger à choisir absolument entre plusieurs matières si on aime ?