Les capitales…

Toujours dans l’optique d’avoir une bonne culture générale, je voudrai que mes enfants ai une bonne connaissance du monde et de sa géographie . Pays, continents, capitales, océans et peut-être mers aussi .

Je ne me voyais pas leur demander d’apprendre par cœur une liste, juste pour dire, voilà je sais et dans 3 mois j’aurais tout oublié ….J’ai donc cherché quelque chose de ludique , outre les livres documentaires et les cartes affichées dans notre salle d’ief.

Je me suis basée sur ma propre expérience, je connais la géographie française,  mais assez mal. Par contre là où je suis passée je sais le situer . J’ai mémorisé les villes de nos vacances ou simplement les cartes pour faire les trajets .

Par contre je connais assez bien les U.S.A, où je n’ai jamais mis les pieds, mdr. Car depuis que j’ai 11/12 ans je me passionne pour ce pays .

  • Cela a commencé par les atlas (internet n’existait pas, ouf je viens de prendre un coup de vieux là mdr),
  • puis la littérature , je ne lis quasi que des livres qui se passe là-bas ( pourtant ce n’est pas un critère de sélection)
  • les séries et films aussi, et depuis plusieurs années maintenant, je regarde les séries en versions sous-titrées

 

Il était donc important et surtout logique, que l’on apprend qu’avec le plaisir et sans s’en rendre compte. Alors pour une première approche, aux joies de la géographie, j’ai imprimé une carte assez grande (9 feuilles A4). Un peu de découpage, collage et voilà .

Les enfants colorient un pays, trouve son nom, et place la capitale. J’ai fait le choix de commencer par l’Europe, car c’est important que connaître l’environnement proche.

 

Vous trouverez pas mal de cartes sur

 

C’est de là que vient la mienne, ce sont des cartes « puzzle » donc l’enfant doit  l’ assembler  dans un premier, puis  atelier découpe/collage. De plus on peut choisir la taille

A4 en  mm (de 1 à 64 pages)2 x 2 = 410 x 580
3 x 3 = 615 x 870 (taille de ma carte)
4 x 4 = 820 x 1160
5 x 5 = 1025 x 1450
6 x 6 = 1230 x 1740
7 x 7 = 1435 x 2030
8 x 8 = 1640 x 2320

Les capitales...

Les aventures « compliquées » de l’écriture

J’ai un fils , Mr N, qui n’aime pas écrire . Il y a plusieurs raisons à cela, et avant de trouver une solution, il m’a fallu les identifier .

1/L’école (durant ses années de CP et GS) lui a tellement bien appris à écrire les lettres, que j’ai découvert durant les premiers jours d’ief, qu’il formait les lettres dans le mauvais sens. J’ai bien essayé de remédier à la situation, mais c’était trop tard …

2/Le second problème était qu’il n’était pas méticuleux , (il ne l’ait toujours pas lol), donc les ratures, pâtés et compagnie pfffff

3/Il n’avait jamais écrit avec un stylo, si je vous promets, 1 an de CP et 3 mois de CE1 et mon fils écrivait toujours au crayon de bois, mal taillé bien entendu.

 

Le plan de secours , mdr.

 

J’ai essayé la rééducation pour le sens des lettres mais le mal était fait, c’était devenu instinctif pour lui. Alors oui j’aurai pu , durant longtemps, à force « d’acharnement », réussir peut être . Mais je trouvais que cela n’en valait pas la peine . Les gauchers, durant longtemps, ont été forcés d’écrire de la main droite, aujourd’hui ont leur fout la paix et ils arrivent très bien à écrire. Et puis il y arrive, juste pas comme tout le monde.

 

Par contre le crayon de bois, ça plus jamais  !!!                                                                                      Comme il n’avait pas beaucoup confiance en lui, et à cause des nombreuses ratures&co, je lui ai proposé un compromis, un crayon effaçable pour son confort (le stylo plume n’était pas possible à ce stade), et une écriture fine pour « moi » .Ce fut donc le porte-mine, qui fût choisi.   Premièrement le tracé était fin, et il ne pouvait plus appuyer trop fort sinon la mine cassait

= amélioration rapide, beaucoup moins  crispé sur son crayon.

Depuis nous avons testé je ne sais combien de stylos et crayons, afin de trouver celui qui aurait la bonne écriture,  pas trop épaisse, pas trop grosse, qui s’efface etc….. Nous continuons à tester, parfois il prend le stylo plume pour pouvoir effacer mais il n’aime pas encore écrire avec .

Plusieurs moi ensuite nous sommes passé au stylo bille etc…. , comme cela ne s’efface pas (enfin si certains , mais il ne les a pas aimé), le correcteur est apparu  sur le bureau . Le fait de pouvoir enlever son erreur était importante pour lui, mais je dois dire qu’il a beaucoup « neigé » sur les pages du cahier mdrrr.

A ce jour, il a ENFIN, compris que si on se trompait, on pouvait « proprement barrer » et écrire plus loin ,  si il a compris, mais je te préviens toi maman en ief, le chemin sera long pour un tel résultat, que la force soit avec toi …. (oups je crois que le changement d’heure à des effets néfastes mdr)

Seconde victoire, depuis 3 mois, j’ai réussi à le convaincre d’écrire une phrase par jour, en plus de la date, oui je sais , petite la victoire !!! Mais il doit la faire de sa plus belle écriture, avec soin et application, et ça fonctionne bien . Sauf le jour de la dictée , qu’il fait sans grogner, tant que c’est le vendredi (oui c’est sacrée apparemment, on ne change pas la dictée du vendredi matin, des fois qu’on est plus de fautes un autre jour ???? Car là j’ai environ 4 à 5 lignes d’écriture, si !

 

Voilà, j’en vois déjà sourire derrière leurs ordis, il m’a fallu trouver un compromis entre le faire écrire « bien » et son horreur de l’écriture . J’ai donc choisi la qualité à la quantité , on a tout les deux notre compte ainsi . J’ai eu la même démarche avec sa sœur Miss M, en cp cette année . Je veux de belles lettres bien formées, je préfère en avoir moins mais des biens .