Préparation de l’année de 3ème

Mr N, actuellement en 4ᵉ, a presque fini son programme depuis un bon moment. Comme nous ne voulons pas finir l’année en avril , il m’a demandé de lui faire son programme de 3ᵉ dès maintenant, afin de le commencer. Ce qui  permettra de certainement le finir pour décembre et qui lui laissera le temps de préparer le brevet ensuite.

Cette jolie pile de livres, ce sont ses manuels, beaucoup de doublon dans les matières, vous le noterez mais c’est un choix commun. Des vieux manuels pour s’instruire et (apprendre des choses), des récents pour préparer le brevet, car chez nous nous dissocions les deux !!!

Vu la quantité, nous ne ferons pas tous les chapitres de tous les livres, il se peut que certains ne soient là que pour 1 ou 2 chapitres seulement. Entre soif d’apprendre des choses nouvelles de la part de mon fils et nécessité de coller un peu au programme pour moi, car quelle orientation choisira t-il ? De quoi aura t-il besoin pour poursuivre, telles sont les questions auxquelles je fais face en tant que parent instructeur en IEF.

Loin de moi l’idée de supériorité vis-à-vis des parents qui suivent mon blog à cause du confinement mais vous devez bien comprendre que ce que vous affrontez aujourd’hui en termes de suivi pédagogique est très loin de notre réalité en IEF. On vous donne tout, on vous apporte tout sur un plateau, vous n’avez qu’à suivre c’est du « clé en main », même si parfois suivre l’éducation nationale est très compliquée je vous l’accorde. En ief, c’est en « free style » total, à nous de chercher nos supports, concevoir nos programmes, tout adapter à nos enfants.

Durant longtemps, j’ai eu ce besoin de devoir faire mieux, de devoir faire plus que l’école car on m’attendait au tournant. Cela fait longtemps maintenant que ce sentiment m’a quittée, à présent seul m’importe le niveau et les envies de mes enfants, mais la pression que tout dépend de moi est bien là et nombreux parents en ief la ressente (bien plus que moi).

Voilà , maintenant je vais m’atteler à confectionner un programme avec tout ceci pour que ça rentre sur 35 semaines ….. À bientôt.

Découvrons ensemble le tableau périodique

Édition : Usborne

Auteur : Alice James

Illustrateur : Shaw Nielsen

Traducteur : Pascal Varejka

 

Découvrons ensemble – Le tableau périodique 

 

Voilà un livre que j’avais très envie de vous présenter , rien qu’en voyant la couverture il me plaisait et croyez moi , je n’ai pas été déçu du contenu . J’ai les d’ailleurs confié à deux spécialistes afin d’avoir leurs avis !

Miss C, 15 ans , n’ayant pas un grand amour de la chimie – Se livre se révèle plaisant à consulter , même pour elle .

Mr N, 13 ans, scientifique dans l’âme – Lui a complètement adoré .

Comme vous pouvez le constater , c’est à mes ados que j’ai donné le livre , parce que même si c’est un livre cartonné avec de nombreux rabats , ce livre n’est pas destiné aux tout-petits .

Ces rabats sont la clef qui rend cela simple, intéressant et anti-allergisant (^-^) . Dans sa composition  le tableau classe les éléments dans un ordre précis, il en est de même pour ce livre .

J’ai complètement adhéré à la présentation : un groupe = une couleur , c’est tellement simple . Visuellement on mémorise vite où les éléments sont sur le tableau et mentalement et inconsciemment on associe la couleur de la page à  la catégorie .

Que vos enfants soient des fans de sciences ou totalement réfractaires , qu’ils soient

jeunes ou carrément ados , en toute sincérité , ce livre leur plaira et leur « parlera » !

Instruction civique Cycle 4

J’ai trouvé comment « gérer » cette matière , dès le cm1 , j’utilise ce livre Manuel d’instruction civique et morale : Cycle 3  , arrivé au collège ça coince puisque je n’ai rien trouvé d’intéressant . Alors depuis plusieurs années , je me contentais seulement des quelques chapitres contenus dans les manuels d’histoire-géo , au grand damne de mes enfants qui poussaient des soupirs en lisant les dits chapitres .

Ils n’apprenaient rien , mais voilà , c’était fait , nous étions débarrassés . Sauf qu’au dernier contrôle , dont le rapport est encore coincé en travers de ma gorge , nous avons eu une IA « pénible »  pour être poli , qui n’avait  d’yeux  que pour les sacro-saintes « valeurs de la République » , thème très à la mode rue de Grenelle cette année .

Après la phase de l’indifférence, celle du déni  j’en suis arrivée à celle de la « vengeance » , heu pardon de l’acceptation ! Je vais donc dès les premières semaines mettre en œuvre un programme d’ EMC traitant des valeurs de la République et j’en profiterai pour travailler une autre compétence du socle commun : l’esprit critique !

Vous l’aurez compris , ça sera un programme à ma sauce . Il est certain que j’inculque des valeurs à mes enfants , celles de la République entre autres, et nul besoin de programme d’instruction pour cela , fort heureusement pour nous ! Non ce programme est avant tout là, pour clouer le bec à tous ces bureaucrates qui nous pondent des programmes de plus en plus stupides .

S’ils appliquaient 1/10ème de ce qu’ils prônent dans leur programme d’EMC, alors déjà plus aucun enfant harcelé ne serait obligé de changer d’école  , au profit de leurs agresseurs qui eux bien entendus restent .

J’aborderai donc ces fameuses valeurs en démontrant que ça et là (l’EN ou un ministre, l’état , etc) n’applique pas, bafoue ses valeurs . Au lieu de leur apprendre bêtement Liberté, Égalité , Fraternité , je vais leur apprendre à dénoncer les situations où  ces valeurs manquent (ils le font déjà , lors de nos discussions, là le but est de le mettre par écrit , d’argumenter et d’en laisser trace pour la prochaine inspection) .

Acte 1 : la Marseillaise  – a) par Serge Gainsbourg ( pour le côté rebelle et insoumis) , b) par R. de Lisle

Avec étude des paroles  des 15 couplets, dont le dernier que voici :

Enfants, que l’Honneur, la Patrie
Fassent l’objet de tous nos vœux !
Ayons toujours l’âme nourrie
Des feux qu’ils inspirent tous deux. (bis)
Soyons unis ! Tout est possible ;
Nos vils ennemis tomberont,
Alors les Français cesseront
De chanter ce refrain terrible.

Faire chanter la Marseillaise à des enfants de 6 ans, est-ce vraiment respecter l’œuvre et rendre hommage à son auteur ?  Lui qui voulait que l’on cesse de chanter de terrible refrain !  Détrompez vous , je respecte profondément cet Hymne , parce que je le replace dans son contexte : un chant révolutionnaire, un chant qui a réuni  les français afin de faire tomber la tyrannie ….  Il se peut qu’il nous unisse de nouveau , bientôt !

Voilà , je n’ai pas la suite de mon programme, puisque que je voulais utiliser le livre
3 minutes pour comprendre l’Histoire, les fondements et les principes de la République française , que j’ai reçu vendredi dernier comme base . Donc nous aurons une alternance des chapitres de ce livre et de mes sujets pers .  Mais là  stop , je sature un peu de ces donneurs de leçons .