Un petit effort svp !

Je crois qu’en plus d’être ma semaine de vacances ça sera ma semaine coup de gueule en fait !!! Vous voilà prévenus , sur le ton de cet article .

En quelques jours j’ai vu passer des questions,…non pas des questions, …des pamphlets vis à vis des contrôles académiques , qui voyez vous , ne se passent pas pour X raisons aux domiciles des parents .

En règle générale : en primaire , les enfants sont contrôlés à la maison et au collège à l’extérieur du domicile .

Oui mais parfois , en primaire on est convoqué à l’extérieur, tout comme , c’est rare mais ça arrive, au collège l’inspecteur se déplace à la maison .La circulaire n° 2017-056 du 14-4-2017 ,  est très claire à ce sujet :

II.3.3.a Lieu du contrôle

L’article L. 131-10 du code de l’éducation indique que « le contrôle a lieu notamment au domicile des parents ». Par cette disposition, le législateur a permis que ce contrôle ne se déroule pas exclusivement à leur domicile, ainsi que l’a confirmé la cour administrative d’appel de Paris (CAA Paris, 18 décembre 2007, n° 07PA01764).

Lorsque le contrôle s’effectue en dehors du domicile, sauf impossibilité avérée pour la famille de se rendre sur le lieu de contrôle fixé par l’IA-Dasen, un refus de déplacement équivaut à une opposition de la famille au déroulement du contrôle.

 

Donc quand vous prenez la décision d’instruire vos enfants en famille, vous savez que :

  • vous avez 2 déclarations à faire
  • vous aurez un contrôle de la mairie tous les 2 ans
  • vous aurez un contrôle académique chaque année
  • le contrôle aura lieu à votre domicile ou pas , car bien entendu vous aurez pris soin de lire les textes avant de commencer l’ief !

Rappel : le contrôle académique , c’est un RDV qui durent entre 1h et 3h suivant les régions . C’est la seule formalité « physique » qui nous est imposée pour avoir en retour 364 jours de tranquillité et de paix absolue … Ou 8756 heures contre  un petit rdv de quelques heures.

Alors pouvez vous m’expliquer comment je peux encore voir des parents  , hurlants aux scandales , faisant tout un pataquès parce que leur contrôle  se passera à l’extérieur ? Et je ne parle pas d’enfants ayant des problèmes particuliers comme une grande timidité ,par exemple !

Non , là je parle de parents qui ne veulent pas faire 20km pour aller au RDV , qui ne veulent pas faire garder bébé, qui ne veulent pas repousser le départ en vacances d’une journée , qui ne veulent pas faire un effort tout simplement .

Car visiblement , j’ai dû louper le texte de loi , en 2019 , les académies se doivent d’être à notre service , elles se doivent de se plier en quatre pour que nous  puissions garder notre petit confort personnel .

Il est vrai , que nous faisons déjà l’effort d’instruire nos enfants et ce sans être rémunéré , de faire nos déclarations , voir même d’accepter ce contrôle ! Vraiment , je me demande bien où les inspecteurs ont la tête, en pensant qu’en plus  nous allons nous déplacer , qui plus est sans indemnités kilométriques !!!!!

Voulez savoir pourquoi , le mot notamment s’est glisser dans le texte de loi ? Parce que durant un moment la grande mode était de refuser l’accès des inspecteurs , au domicile,  justifiant le caractère sacré du domicile justement . Donc pour éviter tout malentendu , on a ajouté « notamment » afin de ne plus avoir à se battre . Mais non, aujourd’hui , qu’il n’y a plus raison de se battre , qu’on ne peut plus jouer sur les mots ou l’absence de mot, et bien voilà qu’il y a une nouvelle raison mode : le contrôle devrait être obligatoirement au domicile !!!

Sérieusement , ne vous demandez plus pourquoi le Ministère à l’IEF dans le nez , pourquoi l’étau se resserre autour des contrôles , pourquoi l’ief est en danger . Ne lui jetez la pierre , les responsables se trouvent tout simplement de notre côté de la barrière . Une bande de parents  totalement imbus de leurs petites personnes qui ne pensent qu’à eux , leur confort , leur façon de faire,eux,eux,eux  !

 

Témoignage : Chez nous, en Belgique Francophone, aucun contrôle ne se fait à domicile. C’est a nous de nous déplacer tout les deux ans, pour le primaire c’est pas tellement dérangeant,il faut juste trainer sa grosse valise de manuels et autres productions de l’enfant. Par contre pour le secondaire c’est plus embêtant car les contrôles ne se font que dans la capitale. Même si nous avons un petit pays, pour celui qui habite a l’ autre bout du pays cela représente plusieurs h de voiture ou de train et il faut être sur place à 8h30. Les examens s’étalent sur plusieurs jours. Certains sont obligés de prendre un hôtel. Et là ça commence à chiffrer quand même

Le jour où vous avez tué l’IEF

Hier , une amie m’envoyait un message pour m’avertir que quelqu’un avait légèrement copié le nom de mon blog . Bon , je ne peux rien dire puisque ce nom n’est pas déposé, par choix de ma part . Mais visiblement la copie ne s’arrêtait pas là , puisque mon amie a retrouvé tout son article pompé dans son intégralité , sauf bien entendu son nom , bah oui autant s’accréditer tout le mérite  .

Julie et d’autres mamans , qui ont la gentillesse de partager leurs supports et créations, voient régulièrement leurs supports mis en vente par d’autres profiteuses .

Oui je vais être franche, l’ief est principalement un monde de femmes/mamans , en toute honnêteté reconnaissons que ce sont elles  qui font cela.

Moi même , j’ai pris la décision de ne plus répondre aux demandes de supports , en début d’année j’avais envoyé des pdf par mail,  et bien je n’ai eu aucun merci en retour . La semaine dernière c’était une demande pour effectuer les démarches de déclarations d’ief , à laquelle j’ai répondu en donnant les liens pour les lettres types  et …. j’attends encore le merci aussi .

Alors oui , j’ai été élevé en apprenant que « Merci » , c’était simple, rapide et que ça faisait toujours plaisir à recevoir . Ça ne prend que 10 secondes pour cliquer sur répondre , écrire le mail et cliquer sur envoyer .

Je vous passe les nombreuses demandes qui fusent sur les groupes , que j’ai fini par quitter à cause de cela principalement , où trouver les programmes, où acheter les livres, donnez-nous vos programmations…. Bref d’année en année, je constate de plus en plus de demandes de ce genre , à croire que les très nombreux blogs d’ief couplés à ceux d’enseignants, ne suffisent pas/plus et qu’il faut encore prémâcher les informations .

Aujourd’hui goutte d’eau qui fait déborder le vase , une demande de ressources pour l’ief , avec comme motif : je suis trop fatiguée pour chercher moi même .

Alors là je sature, j’explose , Mesdames (oui encore) :

  • croyez-vous que nous n’avons que ça à faire ?
  • croyez-vous que nous n’avons pas d’enfants à instruire ?
  • ne savez-vous pas que nous avons une vie en dehors de l’ief
  • pensez-vous que nous sommes surhumaines et par conséquent : jamais fatiguées?

Je suis profondément peinée d’écrire ces mots aujourd’hui mais il serait temps de comprendre que si vous avez quitté l’éducation nationale  pour instruire vous même vos enfants , il faudrait en prendre toute la mesure et commencer par essayer seule .

Votre comportement , égoïste et mesquin , a pour conséquences que beaucoup  ferment leurs blogs , vendent leurs supports  ou carrément ne les partagent plus, dégoûtés par cette attitude .

Si vous n’êtes pas capables de chercher vos supports : prenez un cpc !

Si vous n’êtes pas capables d’instruire vos enfants : laissez-les à l’école !

Si vous n’êtes pas capables de concevoir des contenus intéressants sur vos blogs , fermez-le !

Si vous êtes jalouses de nos blogs et autres, sachez que nous y travaillons depuis de nombreuses années , ça ne vient pas en tombant du ciel : alors travaillez !

Mais par pitié, responsabilisez-vous , car  il y a aura de moins en moins de personnes, prêtes à aider, répondre aux questions . De moins en moins de personnes prêtes à se battre pour défendre l’ief …

Parce qu’à force d’abuser , d’exagérer , de tirer sur la corde de la gentillesse , celle ci fini par casser .

Réforme du lycée et choix pour la seconde

Les programmes ont enfin été dévoilés en intégralité (ici ) , il était donc temps de s’y plonger. J’avais déjà regardé les « projets » qui étaient sur le site de l’EN , afin de voir ce qui se cachait derrière certains titres  énigmatiques .

Après une première lecture et compréhension de la réforme pour moi , hier soir j’ai fait le point avec Miss C et nous sommes tombée d’accord .

  1. Les enseignements optionnels de seconde ne l’intéressent pas vraiment
  2. Nous trouvons que c’est une perte de temps en ief

Nous avons donc atterri directement dans la colonne « Enseignements de spécialité de Première  » . Et là , 12 choix s’offraient à nous  , …. ou pas !  Il a fallu procéder par élimination

  • en rose  tout ce qui était scientifique , ce n’est pas du tout pour elle
  • en orangé , éliminé après consultation du programme

Nous voici donc avec 4 options au lieu de 3 , bah oui ,mieux vaut plus que moins .

  • Art ( au choix) : histoire des arts
  • Humanité, littérature et philosophie
  • Langues, littératures et cultures étrangères (anglaises)
  • Sciences économiques et sociales

Pourquoi 4 ?  Parce qu’on se laisse un jocker , si nous n’en aimons pas une , si vraiment ça ne le fait pas , on aura le luxe de la retirer. Si les 4  plaisent , pourquoi choisir ? Sur un futur CV, mieux vaut écrire j’ai suivi ces 4 matières sans les avoir validées par l’examen final ( car pas possible) , plutôt que d’être le clone exact des dix  prétendants au job que ma fille convoitera . (j’ai l’espoir fou , oui , qu’un jour ces petites lignes en plus fassent la différence)

Et enfin, avoir plus de culture générale, je n’ai jamais vu cela comme un frein  , et encore moins comme un handicap, bien au contraire !

Petite précision néanmoins – Il y a des grandes chances, si son projet d’orientation reste ainsi, qu’elle ne passe pas le BAC . Il existe des formations pour ce qu’elle veut faire , seulement je la trouve encore jeune et pas tout à fait prête . Il se peut que d’ici 1 an , elle change d’avis aussi , il sera alors bien plus simple de rattraper le cursus .

Ces options, suivant la façon dont elles seront présentées dans les différents supports que nous trouverons, ne seront peut-être pas étudiées  en intégralité (à la lettre), mais un peu plus adaptée à notre fonctionnement, merci l’ief !

Côté horaire – Là aussi on  adapte

  • Enseignement commun : 25h (je ne compte pas l’EPS)
  • Enseignement de spécialité  16h
  • oups : 41h

Ouf en ief on avance  plus vite  voilà ce que ça donne,  j’ai comptabilisé 3h00 (au lieu de 4h) pour spécialité , parce que nous allons les faire sur 2 ans .Mais comme il y aura pas mal de lecture (littérature) je conserve des heures pour cela .

Aujourd’hui nous travaillons 5h par jour soit 25h/semaine , avec en base 9h-12h et 14h-16h . J’ai proposé à Miss C de faire 8h30 -12h et

  • 14h-16h30 , ce qui nous offrirait 30h/semaine
  • voir 14h-17h, montant à 32h30/semaine

Miss C , est de nature assez lente  donc avoir un peu de rab si besoin sera une solution , envisageable . Dans un premier temps nous tablerons sur 30h et on avisera ensuite . C’est la théorie , sur le papier ça fonctionne,  dans la réalité c’est autre chose, nous verrons ….

Prochain épisode : les supports !

Fiches géographie/sciences CE1

 

Après le grand succès consacré au  fichier de géographie  ( ICI ), je vous présente 2 autres supports que Miss K  apprécie  particulièrement .

Notre Ief est assez dense , nous travaillons  tout de même beaucoup dans une année , et pour ma ce1 parfois cela peut être assez fatiguant , elle qui a eu 7 ans il y a peu . Néanmoins , il suffit de petites astuces pour la faire travailler avec plaisir sans qu’elle s’en rende compte .

De nouvelles fiches , avec du coloriage ( c’est plus sympa pour elle) ont donc atterri sur son bureau cette semaine , pour son plus grand bonheur .

L’observation Géographique ,

 

 

 

 

Timbres d’observation

 

 

     

 

Dans le même style , pour l’instant je ne les utilise  pas mais je vais les mettre de côté

       

 

Et comme en ce moment elle est à fond sur la géographie et les capitales , elle m’a demandé un document pour colorier tous les pays du monde … J’ai commencé par lui donner le livret de chez Participassions

thumbnail

 

EDIT : merci de ne pas me demander les fiches par mail , si je prends le temps de mettre les liens dans l’article, ce n’est pas pour rien .

 

 

 

 

Livres à vendre

Je fais un peu  le tri dans la bibliothèque , voici quelques lots de livres, les prix affichés sont hors frais de port (au choix la poste ou relais colis).

Paiement par paypal ou chèque , je ne réserve pas durant 15 jours , merci

Lot 1 – albums rigides : 12€

————————————–

Lot 2 –  albums souples : 16 € (22 livres)

———————————–

Lot 3 – Livre premières lectures : 10 €


lot 4 – livres animaux : 10 €

réforme lycée – seconde

Voilà une des résolutions pour la nouvelle année : étudier la réforme du bac , notamment avec les nouveaux programmes  de seconde, vu que Miss C y sera en septembre et toujours en ief .

Je commence juste à me pencher sur ces programmes puisque même l’EN nous donne les infos , au compte goutte . J’ai téléchargé les programmes sur le site de l’EN, mais souffrant d’une très grosse allergie a ce charabia  , qui me fatigue au plus haut point , je maîtriserai bien mieux le sujet quand les nouveaux manuels  feront leur entrée vers avril .

Pour que je comprenne , j’ai besoin de concret , j’espère donc pouvoir vous en présenter un maximum  afin de vous aider dans vos choix .

Comprendre la réforme

Il existe pas mal de documents maintenant , encore une fois , plus c’est simplement expliqué , plus c’est compréhensible . J’aime beaucoup les infographies  et explications trouvés chez les éditeurs

Chez Hachette j’ai trouvé ce document , qui me permet de voir l’ensemble des 3 années en une seule fois et ainsi prévoir le volume horaire des semaines .

Chez Hatier, un document très bien fait aussi  de 17 pages permet de bien comprendre la réforme , au niveau des nouveaux choix , je vous mets les 3 infographie qui m’ont le plus parlé pour la seconde

Les choix possibles

Voici un gros plan des choix en fonction des classes . Pour ce qui est de l’ief , je vais prendre des raccourcis  et faire le choix dans la colonne de première , puisque les options de seconde sont des « tests » .

Je pars du principe que si un élève prend « écologie  » en seconde mais que ça ne lui plaît pas , et qu’en première il prend  littérature étrangère , il partira de zéro !

De ce fait pourquoi perdre du temps avec les options de seconde , autant tester directement les cours de première, parce qu’il va se poser un souci quand même.

Prenons l’élève A qui prend latin en seconde et qui va donc faire une année de latin, puis l’élève B qui lui testera écologie/agronomie  en seconde  mais qui  s’aperçoit que ce n’est pas du tout pour lui

en première l’élevé A , prend latin  et l’élève B prends latin du coup , il va se passer quoi? L’élève A se refait la même année ? L’élève B saute dans le train en marche ?

Je pense donc partir sur les options de première , tout en se laissant le luxe de changer si besoin , avec du coup 1 an d’avance , nous aurons de la marge . Avec même la possibilité d’en faire plus , faire une option de plus même si elle n’est pas présentée au bac. Après tout pourquoi obliger à choisir absolument entre plusieurs matières si on aime ?

 

 

 

 

 

La permaculture ,en route pour la transition écologique

 

Édition : Terre Vivante

Auteur : Grégory Derville

 

La permaculture : En route pour la transition écologique

Cela fait un petit moment que ce livre est en ma possession, je plaide coupable , j’ai mis énormément de temps à vous le présenter, parce que je voulais avoir du temps devant moi pour rédiger cet article .

Vous savez, je le répète maintenant depuis près d’une année , nous sommes en transition écologique à la maison . Et parce que c’est aussi notre quotidien, que c’est aussi une façon d’instruire , j’en parle régulièrement sur le blog . Je le précise puisqu’il est vrai qu’un livre de permaculture sur un blog d’IEF c’est tout de même « hors sujet » !

Bah non , justement , j’ai été un peu scotché dès les premières pages de ce livre, spécialement les pages 15 et 16 .

J’ouvre un livre de permaculture et que vois-je ? Que l’ief fait partie intégrante de ce système . Personnellement , je n’avais pas vraiment fait le rapprochement , mais j’avoue que ça prend tout son sens au fil du livre .

Cet ouvrage, ne vous apprend pas au sens strict du terme, à jardiner , ni a « faire de la permaculture , dans le sens où on ne vous dira pas « faites ceci ou faite comme cela « !  Ce livre vous explique ce qu’est la permaculture, ça parait simple comme concept , je pensais en avoir saisi les grandes lignes avant même de l’ouvrir , et pourtant je crois que je n’avais rien compris .

Alors si comme moi , vous pensiez qu’il suffisait de faire des buttes , des lasagnes etc et du jardinage bio  pour être un bon permaculteur et bien vous aussi vous avez tout faux!  Pour vous faire un gros résumé , c’est plus une philosophie de vie qu’une méthode de jardinage , d’où l’inclusion de l’ief , des toilettes sèches, des produits d’entretien maison  etc, tout cela fait partie de l’immense puzzle qu’est la permaculture.

Une fois que l’on a compris cela , ça devient plus simple , puisque qu’il ne s’agit plus d’une ligne unique et stricte à suivre , tout en devant plus compliqué , puisqu’il faut trouver la méthode qui nous convient , à nous, notre mode de vie, notre terrain etc !  Enfin les familles qui pratiquent l’IEF savent bien qu’il n’y a pas qu’une seule façon d’apprendre un chapitre (par exemple) , la permaculture c’est pareil .

De cette lecture , j’ai retenu l’idée que c’était un cercle , sans fin/ perpétuel . Je vais prendre l’exemple de mes chèvres naines, qui sont une passion maintenant  mais avant ça , commençons par le début :

  • les premières chèvres de grandes tailles sont arrivées chez nous , à cause d’un terrain en friche , impossible à nettoyer
  • nous sommes passés  à la taille « naine » pour des raisons de facilité  à les garder dans l’enclos .
  • la passion a pris le dessus de 2 j’en suis aujourd’hui à 9 ( 10 peut-être cette année).

Ce que je n’avais pas compris c’est que mes chèvres aussi , comme l’ief faisait partie intégrante de ma permaculture

  • elles nettoient le terrain
  • elles me fournissent du fumier et du paillage
  • fumier / paillage qui se retrouvent dans mon potager
  • potager où pousse mes légumes
  • légumes que je vais consommer
  • et une fois la récolte finie, les pieds de haricots verts , par exemple , seront donnés à manger aux chèvres ⇒nettoyage du terrain

Il en va de même avec :

  • les poules qui nettoient , mangent les restes et me donnent des œufs
  • les toilettes sèches : le compost terminera dans le potager , qui me nourrira , ça repartira dans les toilettes etc (oui c’est pas glamour comme exemple mdr)

Voilà ce que j’ai appris , au fil de ces pages , peu importe d’où vous partez , le but est de commencer . Ce livre vous aidera à vous poser les bonnes questions , trouver les bons compris pour que cela soit « rentable/productif « , tout en restant un plaisir  et en harmonie avec la nature .

A lui seul , il vous donne un max d’énergie , puisqu’on se rend compte qu’on est déjà dans cette démarche de transition écologique , par le biais de l’ief notamment . Cela nous conforte dans notre choix , nous donne confiance  … et voilà , en ce début d’année pas forcément folichon , j’ai envie de vous dire de lire ce livre , cela vous fera le plus grand bien .

Vous avez dit « cadeaux » ?

Oui le gros bonhomme en rouge est passé chez nous, il faut dire que j’avais été particulièrement sage durant l’année !

j’ai donc reçu 2 petits métiers à tisser et 4 petites chouettes, que vous retrouverez sur les photos de ce blog

Le premier un cercle pour le tissage, sur lequel je me suis exercée rapidement . Niveau détente c’est très bien, c’est vraiment une activité relaxante je trouve. ma technique est à améliorer par contre ^-^

Tissage circulaire
 

Le second , une autre sorte de setier , je ne trouve pas vraiment de nom en français, sur les sites on le nomme « peg loom » . Le mien provient du site Butinette 

Miss M , elle a reçu en cadeau d’anniversaire un très beau Yoshi de la part de son frère . Pour la petite histoire , miss M, a construit il y a 1 an un véritable Yoshi vert , et son frère à utilisé le plan de montage pour lui en construire un nouveau avec les pièces en rab . Puisqu’à chaque légo, il y a toujours quelques dizaines de petites pièces supplémentaires, qu’il conserve dans une boite.

D’ailleurs comme il en a encore reçu pour Noël et qu’il en aura d’autre pour son anniversaire , je crois que vous n’avez pas cessé d’en voir sur le blog …

Et hier matin j’ai reçu mon cadeau d’anniversaire , avec un peu de retard du au transport ,

KAWS Disséqué Compagnon
KAWS Compagnon 

Les secrets de la cuisine à IG bas

Édition : Terre Vivante

Auteur : Marie Chioca

 

Les secrets de la cuisine à IG bas 

Il y a plusieurs mois de ça j’ai visionné un reportage sur une jeune femme diabétique, qui avait créé sa propre pâtisserie , frustrée de ne pas pouvoir s’offrir quelques douceurs à cause de sa maladie . C’est alors que j’ai découvert l’ IG bas (Indice Glycémique bas) où comment se faire plaisir, spécialement quand on se trouve être une grande gourmande comme moi , sans forcément manger trop sucré .

Vous entendrez parler de régime IG bas , c’est vrai c’est un côté non négligeable , de cette cuisine : se faire plaisir, rééquilibrer notre alimentation pour avoir une meilleure santé, si en plus on peut perdre un peu de poids , pourquoi pas ?

Ceci n’est pas un livre de régime, juste un livre de recette , toutes plus délicieuses les unes que les autres !

Dans une société où nous sommes littéralement drogués au sucre , j’ai très à cœur de nous désintoxiquer . Vouloir c’est bien  , réussir c’est tout de même mieux . Acheter du quinoa, de l’épeautre ou de l’orge c’est la partie la plus simple mais les cuisiner afin que toute la famille y trouve son compte est un peu plus complexe , spécialement si on ne veut pas passer 2h sur le net à chercher des recettes.

J’ai donc testé avec grand plaisir cet ouvrage , dont les recettes sont délicieuses et simples à réaliser . La première testée fut un succès incontestable :

Les pois chiches croustillant pimentés

Nous aimons beaucoup cet aliment mais je n’avais jamais réussi à le cuisiner en dehors du couscous . Les rare fois où j’ai tenté d’autre recette , c’était des échecs et je ne voyais finir le plat 3 repas d’affilés .  Là , même ceux qui n’en raffolaient pas ont adoré et depuis cette recette, prévue pour remplacer les cacahuètes lors d’apéritif , est revenue plusieurs fois en plat principal .

Munissez-vous d’un bavoir en le consultant , car franchement chaque recette fait saliver. Le seul bémol que j’y ai trouvé c’est qu’il n’y a que les recettes salées , il va falloir vite investir dans celui des desserts Gâteaux et douceurs à IG bas