Ressources pour l’ EMC

Force est de constater que l’éducation nationale , pense qu’il suffit de connaitre les définitions « par cœur » de liberté, d’égalité et fraternité pour faire des enfants de bons citoyens.

Donc l’éducation civique et morale c’est :

  • Le civisme : du mot latin civis, désigne le respect du citoyen pour la collectivité dans laquelle il vit et de ses conventions, dont sa loi. Wikipédia
  • Civique : Relatif au citoyen
  • Citoyen : Individu considéré du point de vue de ses droits politiques.
  • La citoyenneté : est le fait pour un individu, pour une famille ou pour un groupe, d’être reconnu officiellement comme citoyen, c’est-à-dire membre d’une ville ayant le statut de cité, ou plus générale d’un État. En France en 1789, le mot citoyen a remplacé celui de bourgeois.
  • La morale : est une notion qui désigne l’ensemble des règles ou préceptes, obligations ou interdictions relatifs à la conformation de l’action humaine aux mœurs et aux usages d’une société donnée.

L’objectif de l’EMC est d’associer dans un même mouvement la formation du futur citoyen et la formation de sa raison critique. Ainsi l’élève acquiert-il une conscience morale lui permettant de comprendre, de respecter et de partager des valeurs humanistes de solidarité, de respect et de responsabilité.

La morale enseignée est une morale civique en ce qu’elle est en lien étroit avec les valeurs de la citoyenneté (connaissance de la République, appropriation de ses valeurs, respect des règles, de l’autre, de ses droits et de ses biens). Il s’agit aussi d‘une morale laïque fondée sur la raison critique, respectueuse des croyances confessionnelles et du pluralisme des pensées, affirmant la liberté de conscience. En cela, cette morale laïque se confond avec la morale civique. (source)

Réciter des définitions ne fait pas de vous un bon citoyen. L’école apprend la théorie mais le plus souvent s’arrête là, puisqu’on le constate chaque jour ,malheureusement , dans la presse, un nouvel article sur le harcèlement scolaire, dont 700 000 enfants sont victimes chaque année ! Mais encore une fois , les enfants qui commettent du harcèlement à l’école, malgré les grandes campagnes de lutte et les fabuleux cours d’ EMC, eux ne sont pas inquiétés , dans les 3/4 des cas, c’est la victime qui doit partir. Reconnaissons-là la magnifique preuve de Fraternité et d’égalité donnée par l’ EN.

Quand bien même, si votre enfant ne va pas à l’école, alors il est « perdu » pour la république, et durant les contrôles académiques des dernières années, nous avons été soumis à plus de questions d’ EMC que de Mathématiques. Quand on connait la brillante avant-dernière place de la France au classement TIMSS, nous sommes en droit de nous poser des questions sur l’ordre des priorités ?

Donc me voici , à chercher des COURS D’EMC, pour que notre instruction fasse plaisir à des inspecteurs d’académie, qui ont pour consigne de chercher la petite bête aux familles en IEF. Au lieu de s’attarder sur les fondamentaux !

Et, tout ça , pour en arriver à un site avec des cours d’ EMC, que j’ai trouvé assez sympa (pour une fois) avec des pistes plutôt intelligentes , que je m’empresse de vous partager

Mes chers enfants : je vous demande Pardon !

Ce matin, encore un article dans le journal Le monde , certainement celui de trop , on n’y apprend tant de chose de la part de Mme Anne Brugnera (LREM) : Retirer son enfant de l’école et de la société est une forme de séparatisme !

Voilà c’est dit , le droit à être différent n’existe plus, nous devons tous être conforme à l’idéologie gouvernementale sous peine d’être persécuté.

  • Le problème est que l’IEF n’est pas encadrée

Mensonge de sa part (ou est-ce la méconnaissance des lois ? Spécialement la dernière en date sur l’école de la confiance ? ) Dans tous les cas , ce n’est pas digne de la part d’un député .

  • Les 2 000 à 3 000 enfants que l’on estime en situation de séparatisme sont une extrapolation de la situation actuelle.Si cela se trouve, les 62 000 enfants en IEF aujourd’hui sont en conformité avec les mesures du projet de loi.

Aveu de sa part qu’ils ne savent pas, le gouvernement fait des lois sur des Extrapolations ??? On fait des lois mais peut-être qu’en fait elles ne serviront à rien, si j’ai bien compris! Drôle de façon de faire dans un pays qui a de réels problèmes et qui auraient besoin que les ressources soient employées pour trouver des solutions .

Dans d’autres articles , on apprend encore que seuls 70% des enfants sont contrôlés, preuve irréfutable que le Ministère de l’Éducation Nationale ne fait pas so n travail , mais étrangement le Ministre lui n’est pas mis en cause ????

Pour rappel quand un Ministre comme Mr Darmanin, est sous le coup d’accusation de VIOL , lui peut bénéficier de la présomption d’innocence , mais encore une fois, les familles qui font l’école à la maison ,elles sont directement jugées de séparatistes ! Parce qu’elles ne scolarisent pas leurs enfants , et uniquement pour cela, d’ailleurs encore une fois qu’elle est le rapport entre ne pas être scolarisé et être retiré de la société ?

Mes chers enfants : je vous demande pardon !

Pardon, de vous avoir fait naître dans ce monde, dans ce pays , mais voyez-vous , il n’en a pas toujours été ainsi , laissez-moi vous conter son histoire.

Il y a fort longtemps, notre beau pays, était celui des Droits de l’homme , de la Constitution, de la Liberté, de l’Égalité et de la Fraternité . Nous avions le droit d’être Nous-même, différent des autres, une époque lointaine où nous avions des valeurs, où nous nous respections les uns, les autres. Même dans ces tristes et noires périodes qu’étaient les guerres mondiales, nous avons fait face à l’ennemi , mais aujourd’hui l’ennemi est notre propre gouvernement, alors que faire ?

Cher Paul Elouard, moi qui ai été scolarisée dans une école portant ton nom, moi qui ai appris par cœur ton Poème, pour le bi-centenaire de la Révolution, aujourd’hui je pleure tes mots

Le moment de partir est-il venu ?

L’asile étant un lieu où une personne se sentant menacée peut se mettre en sécurité, le droit d’asile renvoie au fait que, dans différentes civilisations, les sociétés ont reconnu un droit à chaque être humain de trouver refuge face à des menaces et des persécutions. Ainsi, la Déclaration universelle des droits de l’homme énonce, en son article 14 : « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l’asile en d’autres pays. »

Face à la persécution de notre gouvernement , il est peut-être temps de partir, et de demander l’asile politique à d’autre pays …

Mais qui fait preuve de Défiance ?

Je m’exprime peu sur le sujet, non qu’il n’y ait rien à dire mais au contraire , il en est tellement dit qu’en rajouter ne sert plus à grand-chose . Donc , je me tais, j’attends d’avoir un truc intelligent à dire pour prendre la parole (^-^).

Depuis le 2 octobre, nous, familles en ief , en avons entendu et lu bien des choses à notre sujet. Qualifiées de séparatistes, de terroristes, de sectaires, de fantômes, de sauvages, d’avoir un niveau inférieur à l’école, d’enfermer nos filles voilées dans des caves, de maltraiter nos enfants, de faire preuve de défiance envers l’Éducation Nationale, de bafouer les valeurs de la République, d’être des fraudeurs (déclarant l’ief pour scolariser dans des écoles clandestines), de couter cher à l’état, de ne pas participer à l’intérêt supérieur de nos enfants …. et peut-être plus encore mais en ce dimanche matin c’est tout ce qui me vient et c’est déjà beaucoup.

Mr Macron, Mr Blanquer, Mr Darmanin, Mme Shiappa, Mr De Rugy , principalement , sont les auteurs de ces charmants qualificatifs à notre égard.

Tout ceci, sans chiffre, sans preuve que cela soit imputable à une majorité de familles. Mais quelle image ont-ils de ces familles exactement ? Sans chiffre et sans preuve, tout n’est qu’une question d’amalgame . Ils jugent le fait d’être différents , au pays des droits de l’homme , au pays de la constitution (1789)

Art. 1er. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune.

Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.

Ou dans sa version de 1958 : Art.1er – La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion.

Je n’ai pas fait l’ ENA moi, mais je doute fort qu’assurer l’égalité de tous les citoyens devant la loi , est de les prendre tous pour des criminels .

Pour ma part , je ne nierai pas que de tels cas existent, tout comme des Ministres qui fraudent les impôts, des conducteurs sans permis et j’en passe . Pour cela qu’il existe des lois, pour démasquer et sanctionner ces fraudeurs, tout comme il en existe pour l’instruction en famille.

Maintenant , j’aimerai revenir sur le charmant portrait , que ces hommes et femmes politiques, dressent de nous depuis maintenant 4 mois.

Définitions : Défiance ( source : Larousse)

  • Manque de confiance, crainte d’être trompé ; méfiance : Un regard plein de défiance.
  • Désapprobation de l’action de quelqu’un : L’assemblée émet un vote de défiance.

Alors pour vous , je ne sais pas, mais moi , quand j’entends tous ces qualificatifs , je sens grandement le manque de confiance de Mr Blanquer envers les familles, il craint qu’on le trompe, ils désaprouvent « Tous » notre façon d’instruire nos enfants. Et si j’en crois la définition du Larousse ils font preuve d’une extrême et farouche défiance à l’égard des familles en IEF . Et enfin d’ajouter Mr Blanquer est l’auteur de la loi « pour l’école de la confiance »! (on repassera pour la confiance, car elle est censé être dans les deux sens)

A contrario, les familles en ief , rescolarisent les enfants au collège ou au lycée (par choix), se soumettent aux lois en vigueur : déclarations et contrôles dont 90% sont favorable dès le 1er !

Non seulement Mr Blanquer fait preuve de défiance en calomniant ainsi les familles, en leur jetant l’opprobre , mais en plus il a la mémoire courte et très sélective.

  • A-t-il oublié le 28/08/2018 : « 20 à 40% des élèves de 6ème ont des difficultés en mathématiques et en français » selon le ministre de l’Éducation nationale ! (lien)
  • En 2015, 14% des élèves de 6e étaient « en retard ».(lien)
  • Selon le ministère, les chiffres du harcèlement tendent à diminuer. La Direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance (Depp) indique que 5,6% des élèves se disaient harcelés en 2018 contre 7% en 2015. L’Unicef évalue en France à 700 000 élèves le nombre de victimes de harcèlement scolaire. Les chiffres varient de 12 % en primaire, 10 % au collège et 4 % au lycée. ( lien).
  • L’enquête PISA : En 2013 : Si on ne regarde que les pays de l’OCDE, la France est cette année 18e en mathématiques, 14e en compréhension de l’écrit et 19e en sciences. Publiés fin 2019, les résultats des élèves ayant participé à l’enquête PISA 2018 placent la France entre le 20e et le 26e rang des 79 pays présents aux enquêtes de l’OCDE.( lien)
  • L’enquête internationale TIMSS 2019 compare l’enseignement des sciences expérimentales en classe de 4ème dans près de 46 pays de l’OCDE.( lien) En mathématiques et en sciences, les élèves français sont les cancres de la classe européenne

Donc l’école de Mr Blanquer n’est ni mieux , ni plus sûre pour les élèves, comme pour les professeurs (Mr Paty) ou plus récemment ( lien) ou là (Lien).

De la défiance et méfiance envers les familles à l’entêtement !

La Commission nationale consultative des droits de l’Homme (CNCDH) adopte un premier avis très critique. Elle alerte les parlementaires sur un texte qui risque de fragiliser les principes républicains au lieu de les conforter.” ( lien)

La Défenseur des droits opposée à l’interdiction de l’instruction en famille ( lien)

Pour la cheffe du renseignement territorial, pas de lien direct entre repli communautaire et augmentation de l’IEF ( lien)

M. Blanquer, ministre de L’Éducation Nationale, le 18 juin 2020 au Sénat … » La liberté d’instruction en famille a un fondement constitutionnel puissant, qui est, je pense, positif. » (lien )

Il existe aussi un rapport du sénat et un vadémécum ( Site de l’ EN) datant d’octobre 2020 et enfin l’étude d’impact 2020, aucun de ces documents n’apporte la preuve qu’interdire l’ief serait la solution.

Conclusion

Si le fait de pratiquer l’ief , n’est en rien une défiance envers l’état ou l’éducation nationale, il est certain que les divers propos proférés à notre encontre, ne nous encourage Absolument pas à avoir confiance . La défiance et le séparatisme sont bel et bien les méfaits de l’État .

Ce n’est pas de la défiance que de pointer les problèmes de l’Éducation Nationale, c’est utiliser son esprit critique, qui d’ailleurs fait partie du socle commun des connaissances que nos enfants doivent maitriser.

Résultat de recherche d'images pour "mockingjay"
Source