Calendrier 2019

Miss C voulait un calendrier , généralement je passe à la pharmacie début décembre et j’en prends un . Cette année , comme j’avais du temps devant moi durant les vacances de Noël et que j’avais les mains dans mes affaires de scrap , je lui ai fait « maison » , rien que pour elle .

Quelques tampons :

  • la petite fille sur la base à droite
  • au dessus de chaque mois

J’ai trouvé les mois sur le net et j’ai imprimé de façon à ce que ça rentre sur mes cartes, le reste étant juste du crayonnage et de l’encre .

 

L’art du portrait

 

Édition : Usborne

Auteur : Rosie Dickins

Illustrateur : Elisa Paganelli

Traducteur : Nathalie Chaput

 

L’art du portraits

Allez je commence fort l’année en vous présentant un livre que va certainement beaucoup vous plaire et sur lequel vous aller craquer . Je rappelle à toutes fins utiles,  que je ne suis pas responsable si Usborne ne sort que des super livres qui vous font succomber, veuillez en avertir vos banquiers (^-^)

C’est un livre qui parle de portraits , oui je suis d’humeur badine en ce début d’année !!! Mais sait-on jamais , si quelques personnes se trouvent encore dans un épais brouillard dû aux fêtes , la précision peut être utile !

J’ai adoré consulter cet ouvrage , que je proposerai dorénavant à mes collégiens dans leurs programmes. C’est un magnifique support d’histoire de l’art . Ne le prenez pas pour un livre « pour apprendre l’art du portrait », non , c’est un livre sur les portraits déjà  réaliser .

On découvre ainsi  leurs histoires  ou qui était les personnages peints , on apprend à « lire » et décrypter ces tableaux . Savoir que le livre présent sur une œuvre , (détail d’une scène), est probablement une bible , symbole de vertu , donne une autre perspective sur la jeune fille représentée ….

D’autre part , ce que j’ai beaucoup apprécié , hors mis ces informations très intéressantes, c’est le choix des œuvres présentées . J’y ai trouvé beaucoup de « nouveaux tableaux » , pas nouveaux vis à vis de leurs créations , non mais par leurs « raretés » dans les livres . Car trop souvent , ce sont les mêmes tableaux , tandis que dans celui ci , j’en ai découvert plein. Bon d’accord je ne suis pas une grande amatrice d’art , mais je consulte tout de même beaucoup de livres d’histoire de l’art , ne serait-ce que pour les enfants .

Vraiment , je vous le conseille , cet ouvrage est une petite pépite , d’ailleurs le tableau sur la couverture : Lady Agnew of Lochnaw (1892)- John Singer Sargent

Vous ne trouvez pas que cette femme , peint en 1892 , tout de même ressemble beaucoup à Nolwen Leroy  sur cette photo ?


(source photo -Szwarc Henri/abacapress)

Mon premier Bullet Carnet sur la nature

Édition : Usborne

Auteur : Rose Hall & Sarah Hull

Illustrateur : Briony May Smith & Jane McGuinness

Traducteur : Lorraine Beurton-Sharp

Depuis le temps que je vous dis que je vais piquer les livres Usborne et les garder rien que pour moi …. Voilà c’est fait , j’ai craqué ! Et j’ai totalement craqué sur le bullet carnet !

Sur le même principe que la version adulte:  le Bullet Journal ,qui est un support d’organisation  style agenda sur lequel on laisse libre cours à sa créativité . Voici un carnet avec pour thème la nature , dans lequel les enfants (ou les parents) peuvent écrire et dessiner .

Durant plus de 10 ans j’ai fait du scrapbooking , depuis l’ief j’ai laissé cette passion de côté , mais j’ai conservé mon matériel et depuis un certain temps déjà , l’envie de créer , de me salir les doigts et de jouer avec mes encres , crayons et tampons me démangeait sérieusement . Il est vrai que j’aurai très pu vous faire découvrir ce carnet « vierge » mais je n’ai pas pu résister à l’appel  de mes vieux démons .

Peut-être l’avez vu passer sur instagram celle ci

En cherchant un peu  quelle direction lui donner à ce carnet , et je suis partie sur l’idée des citations  ou mot clé . Pour la première page les fleurs déjà présentent m’ont inspiré « le rêve », et voici le résultat