Merci de me voler mon adieu !!!

Je vais vous exposer brièvement les fait, vous aller voir c’est drôle !

La complexité d’une double succession, un notaire incapable, un confinement, la décision d’un juge des tutelles, la signature chez un notaire, puis encore 2 mois pour que l’argent soit viré à mon notaire et que ce dernier règle la facture, auront en tout et pour tout durée 10 mois.

Remontons un peu le temps, quand j’ai dû prendre des dispositions pour les obsèques,  vous vous doutez  bien que j’étais dans un état second. On m’a alors dit : nous garderons les cendres, ne vous inquiétez pas, prenez votre temps, etc.  J’ai quand même laissé un chèque de caution  représentant 95% de la facture à ce moment-là.

Au début je ne pouvais pas aller les chercher, après je n’osais pas tant que la facture n’était pas réglée (ne sachant pas que ça prendrait si longtemps). Puis il y a eu le confinement … vous connaissez l’histoire hein !

En Juin, j’ai trouvé ça dur et très difficile, je voulais les cendres. Alors j’ai pris mon courage à deux mains et téléphoné aux pompes funèbres. Là on m’a dit, en s ‘excusant, que sans règlement = pas de cendres !!!

La claque, quand même, déjà parce que ça me jetait en plein figure que j’avais de dettes, ensuite bonjour la prise d’otage !!! Je n’ai rien dit , d’abord pour une fois qu’on retenait en otage le corps de mon mari, ça l’aurait bien  fait rire  (ouais humour pourri), ensuite il m’aurait dit de ne pas m’en faire que ce n’était pas bien grave.

⇒ Je ne tiens pas rigueur aux pompes funèbres pour cela,  ils ont leurs raisons de faire ainsi, je n’en doute pas. De plus, ils ont été extrêmement gentils et arrangeant avec moi durant toute cette période. Je n’oublie pas qu’eux aussi ont dû attendre leur argent durant 10 mois.

J’étais soulagée quand lundi dernier le virement a été fait, et quand j’ai pu Mercredi , aller chercher les cendres : 10 mois après  quand même !

Et voilà que je prends un peu plus connaissances de la réglementation et là j’ai envie de hurler ma colère.

Vous pouvez disperser les cendres d’un être cher :

Soit en mer : compter 450€ entre 4 et 7 personnes pas plus, faudra tirer à la courte paille ceux qui l’aimaient le plus peut-être ?

  • dispersion : il faut être à minimum 300 mètre du rivage donc bateau etc
  • immersion : le coût de l’urne qui se dissout dans l’eau et il faut être à 6km de la côte donc peut-être plus cher ????

Moralité vous passerez encore par la case €€€€ après avoir lâché plus de 3000€ quand même pour les obsèques.

Soit dispersion en plein nature (version gratuite quoi)

Ouais mais la France, elle n’aime pas le gratuit , donc vous pouvez en théorie mais en pratique heu … je vous laisse juger

  • sur la voie publique,
  • ni dans un lieu public,
  • ni dans un jardin privé.
  • ni dans un terrain cultivé (champs)

Vous pouvez à la montagne et en forêt, sauf que, les forêts bretonnes sont à 90 % privées, aie !!!

Pas le droit non plus de les enterrer dans votre jardin pour des questions de droit au recueillement en cas de vente de la propriété ( bon ça je comprends).

Pas question non plus dans les fleuves et rivières. Notons au passage qu’en début de mois 3000 tonnes d’arsenic se sont déversées « accidentellement » dans la rivière près de Quimper. Donc l’arsenic ça va, mais les cendres non ???

Reste les ruisseaux (à vérifier), les fossés ( bah non trop près de la voie publique), bon bah les chiottes, alors  ?

Sinon vous pouvez les mettre dans un columbarium , cimetière pour urne mais je m’y refuse pour de nombreuses raisons. Et c’est toujours payant entre 350 € et 1200€ par an , dans ma commune 450€ pour 10 ans !

Allez on paie encore un peu quoi .

Il existe une solution gratuite cependant, visiblement utilisée par beaucoup ils nomment ça « Jardin du souvenir », en fait c’est un petit bout de terrain, dans un coin du cimetière, d’environ 5 à 10 m²,  aménagé avec de la pelouse, des galets un truc sympa/zen on va dire. Afin que les familles viennent là y répandre leurs cendres.

Là, toutes au même endroit minuscule, bah ça fait poubelle, tas de compost (allez les cendres c’est par là ), cendrier, je trouve ! Non ?

Moi ça me fait de suite penser aux  canisettes (def: Élément de mobilier urbain, généralement bac à sable, destiné à recevoir les déjections canines)

Merde on parle de mon mari quoi , je n’ai pas envie de l’éparpiller sur un parterre de galets qui a déjà reçu 200 personnes !!!

Sinon dans le Morbihan, il y a les jardins de mémoire, un terrain aménagé où l’on enterre les cendre et on plante un arbre dessus : 3.800 euros pour posséder un arbre aux Jardins de mémoire, puis compter 120 euros par an de frais d’entretien. Bon j’ai failli m’étrangler avec le prix, j’avoue !

Ah oui, j’oubliai, vous avez 1 an pour trouver une solution (moi il me reste 2 mois donc) et en plus depuis 2008, vous n’avez pas le droit de les garder chez vous !!! (sauf le temps de vous organiser). Et il faut aussi faire une déclaration à la mairie de la commune qui transmettra à celle de naissance pour les archives.

Voilà, vous avez vu c’est drôle hein, je devais trouver un lieu  sympa, beau, symbolique etc Un peu en retrait pour avoir de l’intimité…  Maintenant je me retrouve à soit payer, soit les balancer sur un tas de galets soit m’arracher les cheveux pour trouver le petit coin autorisé…

Bon du coup je suis soulagée de devoir faire ça 10 mois et pas 2 semaines après les obsèques. Psychologiquement je vais mieux tout de même, bon ça ne va pas m’arrêter non plus, je trouverai une solution qui Me convient, en essayant de ne pas trop  être dans l’illégalité non plus .

Non par respect de la loi, mais juste parce que je ne veux pas que ce moment soit entaché par la peur d’être surpris etc .

 

 

Rentrée 2020/2021

Petit article, vous récapitulant ce qui se passe chez nous pour cette nouvelle année !

Nous avons repris le chemin de l’ief , lundi (parce que chez moi les semaines commencent le lundi lol) pour notre 8ème année.

Miss C, 16 ans est en 10th (10ème grade) chez Clonlara , c’est donc sa seconde année dans le cursus afin d’obtenir le High School Diploma.

Mr N, 14 ans, est en 3ème et en  9th (9ème grade) chez Clonlara aussi. Il n’était pas prévu qu’il suive ce cursus, qu’il avait refusé au printemps. Mais dimanche matin, il avait imaginé un nouveau projet de vie/métier/d’avenir qui cadrait vraiment avec la philosophie clonlara, donc j’ai reproposé et là , il a trouvé ça compatible.

Accessoirement , il prépare le brevet, auquel il sera inscrit (en décembre) mais nous ne savons pas encore s’il le passera ou pas, cela dépendra du contexte sanitaire et surtout de la façon dont les scolaires auront été en cours ou pas. Pas question qu’on donne encore des diplômes à tour de bras pour les scolaires, et de faire passer les examens au candidats libres comme si de rien n’était.

Miss M, 12 ans 1/2, est en 5ème, là pas de nouveauté

Miss K, 8 ans 3/4 , est en cm1 .

Tout comme chez mon amie Laurence (Mère poule), les priorités ont été revues chez nous aussi.  Notre équilibre et notre bien-être passe avant tout, d’un point de vue instruction, la curiosité est fortement encouragée, peu importe que cela soit au programme ou non.

Les attendus académiques sont réduits au minimum, laissant ainsi un maximum de place pour la liberté de se cultiver.

J’assume totalement, mes enfants m’ont démontrés cette année qu’ils encaissaient les coups durs  sans broncher, comme peu d’adultes y arriveraient. Qu’ils sont intelligents, cultivés, attentifs aux besoins des autres, travailleurs, qu’ils ont de l’humour…. Les 3 plus grands ont définitivement quittés les chemins de l’enfance et pour moi ils ont déjà atteints un niveau de maturité  que peu  de  jeunes adultes ont.

Objectif conjugaison (cm1)

Les éditions Gai Savoir - Français

Notre précédente année a été mouvementée et très très perturbée, je l’avoue volontiers. Cependant j’ai tenu à ce que les enfants travaillent et s’instruisent, plus pour leur fournir des repères qu’autre chose.

De ce fait avec Miss K, il y a des notions en ce2 qu’on a survolé, voir carrément laissé de côté. D’une part parce que JE n’étais pas forcément apte moi-même, d’autre part, parce que ma fille à la particularité d’être facilement qualifiée d’extraterrestre par les gens qui la rencontre. Dans les apprentissages, parfois ça peut être compliqué, autant pour elle que pour moi.

Mais depuis que nous avons commencé son instruction, j’ai aussi constaté qu’il fallait lui faire confiance, extraordinairement elle peut buter sur une notion et la passer allégrement quelques mois plus tard sans que vous n’ayez rien de plus entre temps !!!

J’aime à imaginer son cerveau comme mature (

elle y arrive) et non mature (elle bute), afin de voir si je lui propose ou non un chapitre, une matière, etc …

Voilà, donc la conjugaison en ce2, heu, elle maitrise bien les 3 groupes, connait les terminaisons du 1er groupe au présent (à réactiver lol) mais après ça se gâte un peu quand même. Je ne m’inquiète pas énormément à ce stade, mais si je ne veux pas m’arracher les cheveux en cours d’année, je dois faire attention.

De plus  nous utilisons le manuel d’étude de la langue (librairie des écoles) et que je sais très bien que cette édition aborde la conjugaison en fin d’année. Ce qui me convient très bien, parce que j’aurai le temps de revoir les bases avant d’entreprendre la partie conjugaison de cm1.

J’ai donc décidé d’imprimer des fiches en plus pour qu’elle s’exerce :

  • Un dossier de Cenicienta
  • Donner du sens à la conjugaison – 4e année (édition Gai savoir)  – Lien vers l’e-shop de l’éditeur, fichier numérique)
    Vous trouverez un extrait ici.

Ces fiches sont bien car elle écrit directement dessus, remplit juste les trous, ça la fatigue moins, parce que moi mon but c’est qu’elle améliore sa conjugaison, pas qu’elle améliore son écriture.