Intentions cachées ?

Il serait légitime de se demander, à l’heure où je rédige cet article, si ce ne sont pas les mots prononcés par Emmanuel Macron, au moment de son investiture !

Je n’ai jamais eu confiance en la Politique,encore moins dans les hommes politiques, bien peu ont brillé et beaucoup restent dans la mémoire collective uniquement par le bruit des casseroles qu’ils trainent encore derrière eux. Aussi je n’ai pas voté au 2nd tour des élections , puisque je ne pouvais effectuer un choix entre la Peste et le Choléra ! Depuis 24 mois on note une très nette accélération de la gangrène qui ronge notre pays.

Depuis les violences commises (et étouffées) par les forces de l’ordre depuis le début du mouvement des gilets jaunes, plus rien ne va. Le fiasco autour de la pandémie, aujourd’hui la liberté d’informer et demain la liberté d’instruction sont mises à mal.

Nous disons, répétons, crions, hurlons qu’interdire l’instruction en famille n’est pas la solution (pour lutter contre le terrorisme islamiste) et Mr Macron, nous a donné raison, par ces propos .

Dans le Parisien , « Séparatisme islamiste : l’histoire secrète d’un projet de loi brûlant« , on peut lire, tout en bas de l’article :

Comme lors de cette réunion avec des ministres organisée le 17 septembre dernier. Jean-Michel Blanquer y évoque la déscolarisation galopante des élèves et « propose de les recenser en croisant les fichiers d’aides sociales pour repérer les familles et mieux cibler les contrôles ». Macron tique : « On doit être plus ambitieux. Regardez plutôt quels seraient les moyens d’interdire carrément la scolarisation à domicile ». « Blanquer était scié. Il n’avait pas osé aller aussi loin, persuadé qu’il ne serait jamais suivi », raconte un participant

Ah, donc c’est une idée du Président et cela date de septembre ! Mais pourquoi, d’où ça sort, pour quelle raison ?

Et bien c’est encore un article du Parisien, Le mur de l’école à la maison ,qui nous apporte LA REPONSE :

Problème : de nombreux parents, qui n’ont rien à voir avec l’islam politique, sont attachés à l’enseignement à la maison. Et ils se font entendre. Au point que certains ministres, inquiets, ont évoqué le sujet récemment auprès du chef de l’Etat qui n’entend pas bouger là-dessus. Il a répondu, avec l’air de celui qui en fait une affaire de principe que pour lui, en France, « on va à l’école ».

Et voilà, point de terrorisme, point de radicalisation, point de valeurs de la République, point de communautarisme, point de séparatisme , si ce ne sont les siens ! Non, l’interdiction de l’ief n’est due qu’au simple désir de Mr Macron!

Pourquoi ?

Telle est la question que tous les Français devraient se poser aujourd’hui ! Je n’ai pas de boule de cristal pour lire l’avenir mais j’ai quelques manuels d’histoire cependant et je vous encourage à lire les chapitres sur :

[« …D’une dictature à l’autre, les mêmes procédés sont observés : l’état se substitue à l’éducation donnée par les parents. La frontière entre éducation et dressage est alors remarquablement fine »..]—–[« « il y apprendra à se taire et à accepter les réprimandes même injustifiées … »]——-[« …Les enfants sont bercés par l’idée que des hommes comme Hitler ou Mussolini sont d’une intelligence supérieure, qu’il faut les vénérer, que tout ce qu’ils affirment est une vérité absolue… »]

Tous les indicateurs laissent à penser que la dictature est En Marche, Peuple français Réveillez-vous !

Saisir le défenseur des droits

Si vous suivez ma page facebook, vous avez pu voir que j’avais partagé la publication des Cours Pi, encourageant les familles à saisir le défenseur des droits https://www.defenseurdesdroits.fr/saisir

J’ai aussi pu lire que des personnes ne savaient pas quoi écrire, comment l’écrire. Alors loin de moi , l’idée de vous donner « la » solution à cela mais je peux au moins partager ma lettre avec vous, afin que vous vous en inspiriez pour faire la vôtre.

Édit du 24/11/2020 : Hier j’ai mis en ligne dans cet article l’ébauche de ma lettre, afin de donner des idées, d’inspirer et je ne sais quoi encore. Texte que je viens de retirer , suite à un commentaire, non signé bien entendu, d’une personne qui ne fréquente pas mon blog ou du moins n’a jamais commenté auparavant

Alors oui, je suis susceptible en plus de bien d’autres défauts cela m’apprendra à vouloir encore être gentille avec les gens. C’est vrai, je ne sais pas ce qui m’a pris , comme ça , tout d’un coup, un élan d’altruisme, un coup de folie, certainement.

Quant à la personne qui m’a laissé ce beau commentaire, précisant qu’il faudra corriger les coquilles, et phrases pas très justes , je vous précise que je suis dysorthographique et que je ne m’en cache pas , pas comme vous, qui n’êtes pas capable de signer un commentaire. Vous n’avez qu’à faire et partager un modèle de lettre, comme vous êtes si douée.

Merci encore, on ne m’y reprendra pas de si tôt !

À Mr Le Président de la République

Mr le Président, Messieurs Blanquer et Darmanin,le calendrier fait que ce matin, ma fille de 9 ans, instruite en famille, vient de voir le chapitre n° 39 de son livre d’instruction civique (La librairie des écoles)- références du livre : Les droits de l’homme et du citoyen . Qui était lui-même précédé de l’État de droit et la constitution .

Si bien, qu’après ce chapitre, je me vois dans l’obligation de vous informer que mes enfants ne retourneront pas à l’école comme vous semblez l’avoir décrété en octobre dernier. En tant que parent, citoyenne française et parent responsable de l’instruction de mes enfants, je ne peux après avoir fait ce chapitre aller à l’encontre des valeurs de la République , puisque votre loi vise à renforcer ces mêmes valeurs.

C’est avec le plus grand sérieux que je respecterai donc votre volonté et renforcerai un peu plus chaque jour ces valeurs dans l’instruction de mes enfants .

A toute fin, je vous partage ce magnifique chapitre , n’ayant pas manqué d’en marquer les deux passages les plus beaux et importants.

Un gouvernement qui embrigade les enfants dans des écoles….. c’est une dictature. C’est un droit de l’homme de résister à l’oppression .

Après ceci , il m’est difficilement possible d’expliquer à mes enfants que pour renforcer nos valeurs qui sont la liberté entre autre, vous devez les priver de liberté.

Mon grand-père, Résistant sous le nom de Brutus, durant la seconde guerre mondiale, a mis sa vie et celle de sa famille en danger pour la Liberté . Afin de sauver des familles , qui n’avaient pour seul crime d’être Juives. La Liberté et la Résistance coulent dans mes veines et dans celles de mes enfants , jamais nous ne céderons ni à l’oppression ni à la dictature !

Références du livre : (lien)

  • Titre: Manuel d’instruction civique et morale : cycle 3
  • ISBN-13 : 978-2916788302
  • Dimensions : 25.9 x 1.2 x 17.7 cm
  • Éditeur : La Librairie des Ecoles (15 septembre 2011)