Mais que deviennent-ils ?

Je sais que j’écris bien peu sur ce blog depuis longtemps, mais le monde l’ief est depuis, l’annonce de la suppression du régime, un monde devenu « trop » pour moi. Je me suis refocalisée sur nous. Cependant, je remercie, celles et ceux qui passent régulièrement sur le blog (le trafic n’a pas énormément baissé), MERCI !

Au fil des ans, vous avez vu grandir mes enfants, alors pas en vrai, ni en photo, mais vous les avez suivis dans leur instruction, et peut-être que vous vous demandez ce qu’ils deviennent ?

Miss C, à 17 ans (18 dans quelque 3 mois), est actuellement en 3ᵉ année chez Clonlara, toujours aussi motivée et débordante d’idées. Très assidue, elle travail tout le temps, certes moins durant les vacances, mais tout de même, c’est extrêmement agréable de la voir s’épanouir et prendre du plaisir.

Très préoccupée par l’avenir, son permis (comment le payer, comment le passer etc , bref gros stress pour elle) et la recherche de son futur métier (gros stress aussi). Voyez-vous, comme énormément de jeunes : elle ne sait pas quoi faire !!! L’avantage qu’elle a, est que moi, je ne lui demande rien. Je ne pousse pas dans une voie, je ne joue pas la carte de l’âge etc , non, rien de tout ceci, j’ai confiance en elle, elle trouvera quelque chose à un moment.

De plus, soyons honnête, la crise sanitaire et les perspectives, heu, sont pas très folichons quand même. Être jeune en 2021, c’est coton :

  • Est-ce que le métier choisi sera encore possible dans 5 ans ?
  • Est-ce que le cursus que je suis aujourd’hui ,va souffrir de distanciel ?
  • Pass , pas pass ?
  • 1ère dose, 2ème, 3ème, …,12 ème ?
  • Économie fragile

Mr N (presque 16 ans), est en seconde année chez Clonlara , toujours aussi passionné de sciences, d’astronomie et de physique quantique, il poursuit son chemin. Lui aussi, se questionne sur son futur métier, bien qu’il stresse beaucoup moins que sa sœur. Ceci est encore loin, pour l’instant, après un mois de juin, à essayer de comprendre la réforme du bac, afin de voir quel cursus il pourrait suivre (de loin), il essaye de coller au programme de l’ EN. Bon il essaye, car sur beaucoup de point, il se demande pourquoi les chapitres sont si creux .

Il a des amis qui sont scolarisés et aime avoir des retours sur les expériences scolaires.

Miss M (13 ans presque), suit un programme de 4ᵉ, je dirai bien classique, mais non, un programme classique à ma sauce, sera plus honnête. Cette dernière, c’est découverte une passion pour l’écriture et a commencé bien entendu la rédaction de son premier livre …. Pour lui facilité la tâche, je lui ai prêté mon pc portable (il y a 6 mois).

Cet outil, qui était pour elle, son premier accès à internet en « solo », fut extrêmement bien utilisé. Puisque mon ado, après avoir dompté la bête, atterrit, je ne sais trop comment (son frère je crois), sur discord. Sa passion de l’écriture, la conduisit vers des groupes, où elle se fit des amis.

C’est là que ça devient génial, je trouve. Sauf une jeune de son âge, tout les autres sont à l’université. Partageant parfois leurs moments de révision avec elle (et le groupe discord) voir carrément le cours en amphi. Phycologie, licence de maths, architecture, littérature anglaise du 19ᵉ … voilà dans quel monde hétéroclite, elle évolue du haut de ses 13 ans. Je précise qu’ils savent tous son âge et sans surprise, la trouve très mature) .

Miss K (10 ans), elle reste elle-même, dans son monde, suit son programme de cm2 (à ma sauce aussi), et partage ses journées entre sa petite vie, et les incursions dans les univers de Miss M et Mr N. Donc, elle peut vous parler de Pokémon, tout comme d’un fait de physique quantique ou d’une vidéo vu avec sa sœur. Elle est mélange bien particulier, un condensé de tellement de choses et reste un mystère pour beaucoup de ceux qui la rencontre (mdr).

Je suis tellement fière d’eux, ils sont tous si différents et semblables à la fois. Différents par leur caractère, leur passion, leur façon d’appréhender les choses, mais, si semblable dans leur singularité.

Enfin je suis fière de moi, car j’ai réussi, je peux le dire aujourd’hui, à en faire des jeunes gens équilibrés, responsables, drôles, cultivés (pas tout le temps ^-^) qui sont eux-mêmes à chaque instant : ils n’ont pas besoin d’être en groupe pour se définir. Ils savent se mettre au travail quand il le faut . Ils ont des avis, des opinions, savent traiter les informations, savent s’informer, s’instruire et construire des amitiés (si souvent elles commencent sur le net, celles-ci durent dans le temps, se renforcent et finissent par de vraies rencontres (dédicace spéciale pour Kali ).

J’ai rempli mon rôle de parent (bien que je n’ai pas fini), en leur transmettant de quoi affronter le monde, je leur ai données les clés pour se débrouiller plus tard. Entre temps, j’ai aussi fourni accessoirement : amour, nourriture, hygiène de vie, sécurité affective… , bien entendu.

2 réflexions sur “Mais que deviennent-ils ?

  1. Coucou, je ne suis pas passé par ici depuis un moment moi non plus…
    Que de chemin parcouru pour vous 5!
    C’est un bonheur de voir grandir les enfants de magnifiques progrès chacune des ado bien dans leurs baskets ça fait plaisir. De te voir aussi fière d’eux me réjouis et tu peux l’être !
    Belle continuation à toute ta merveilleuse petite famille et à toi bien évidemment.
    Bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.