Intentions cachées ?

Il serait légitime de se demander, à l’heure où je rédige cet article, si ce ne sont pas les mots prononcés par Emmanuel Macron, au moment de son investiture !

Je n’ai jamais eu confiance en la Politique,encore moins dans les hommes politiques, bien peu ont brillé et beaucoup restent dans la mémoire collective uniquement par le bruit des casseroles qu’ils trainent encore derrière eux. Aussi je n’ai pas voté au 2nd tour des élections , puisque je ne pouvais effectuer un choix entre la Peste et le Choléra ! Depuis 24 mois on note une très nette accélération de la gangrène qui ronge notre pays.

Depuis les violences commises (et étouffées) par les forces de l’ordre depuis le début du mouvement des gilets jaunes, plus rien ne va. Le fiasco autour de la pandémie, aujourd’hui la liberté d’informer et demain la liberté d’instruction sont mises à mal.

Nous disons, répétons, crions, hurlons qu’interdire l’instruction en famille n’est pas la solution (pour lutter contre le terrorisme islamiste) et Mr Macron, nous a donné raison, par ces propos .

Dans le Parisien , « Séparatisme islamiste : l’histoire secrète d’un projet de loi brûlant« , on peut lire, tout en bas de l’article :

Comme lors de cette réunion avec des ministres organisée le 17 septembre dernier. Jean-Michel Blanquer y évoque la déscolarisation galopante des élèves et « propose de les recenser en croisant les fichiers d’aides sociales pour repérer les familles et mieux cibler les contrôles ». Macron tique : « On doit être plus ambitieux. Regardez plutôt quels seraient les moyens d’interdire carrément la scolarisation à domicile ». « Blanquer était scié. Il n’avait pas osé aller aussi loin, persuadé qu’il ne serait jamais suivi », raconte un participant

Ah, donc c’est une idée du Président et cela date de septembre ! Mais pourquoi, d’où ça sort, pour quelle raison ?

Et bien c’est encore un article du Parisien, Le mur de l’école à la maison ,qui nous apporte LA REPONSE :

Problème : de nombreux parents, qui n’ont rien à voir avec l’islam politique, sont attachés à l’enseignement à la maison. Et ils se font entendre. Au point que certains ministres, inquiets, ont évoqué le sujet récemment auprès du chef de l’Etat qui n’entend pas bouger là-dessus. Il a répondu, avec l’air de celui qui en fait une affaire de principe que pour lui, en France, « on va à l’école ».

Et voilà, point de terrorisme, point de radicalisation, point de valeurs de la République, point de communautarisme, point de séparatisme , si ce ne sont les siens ! Non, l’interdiction de l’ief n’est due qu’au simple désir de Mr Macron!

Pourquoi ?

Telle est la question que tous les Français devraient se poser aujourd’hui ! Je n’ai pas de boule de cristal pour lire l’avenir mais j’ai quelques manuels d’histoire cependant et je vous encourage à lire les chapitres sur :

[« …D’une dictature à l’autre, les mêmes procédés sont observés : l’état se substitue à l’éducation donnée par les parents. La frontière entre éducation et dressage est alors remarquablement fine »..]—–[« « il y apprendra à se taire et à accepter les réprimandes même injustifiées … »]——-[« …Les enfants sont bercés par l’idée que des hommes comme Hitler ou Mussolini sont d’une intelligence supérieure, qu’il faut les vénérer, que tout ce qu’ils affirment est une vérité absolue… »]

Tous les indicateurs laissent à penser que la dictature est En Marche, Peuple français Réveillez-vous !

7 réflexions sur “Intentions cachées ?

    • mdrrr justement ça fait longtemps que je pense cela , sans l’avoir jamais écrit, à cause du côté « complotiste » mdr
      Là il se trouve que ces paroles fournissent des éléments probants , c’est pour cela que j’en parle aujourd’hui.

      mais bon , celui qui ne veut pas voir, ne verra pas quoi qu’il en soi

  1. À vrai dire, la volonté d’interdire l’école à la maison n’est pas que française. Il semble exister un mouvement mondial dans ce sens, le parti Démocrate aux USA (J. Biden) ne s’en cache pas. Les choses vont plus vite chez les francophones : l’école à la maison n’y a jamais été très bien vue. Il suffit d’agiter des arguments fallacieux pour enrayer ce droit fondamental qu’est l’IEF. Nous sommes très inquiets au Québec par ce qui se passe en France, nous suivons souvent à quelques années près…
    Courage et solidarité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.