Avancer et continuer sans gilles

Après une année de recherche, nous avons trouvé en Août dernier notre petit coin de paradis. Une petite maison en pierre , sans prétention, bâtie sur un champ de 2 hectares.

Le 10/09/19 , mon mari et moi , avons signé une offre d’achat – Et quelques jours plus tard nous avons obtenu un accord de la banque pour le financement .

Notre projet : rénover nous même la maison (sauf pour la toiture) simplement et écologiquement , afin de venir y vivre paisiblement avec nos 4 enfants , nos chèvres naines et nos poules .

Y vivre de la façon la plus simple possible, cultiver notre potager ….

Le 30/09 mon mari a été admis en urgence à l’hôpital pour un problème du rythme cardiaque,

Le 21/10 , j’étais en sa compagnie, il me disait combien il avait hâte d’aller restaurer et vivre dans notre petite maison ,

Le 22/10 à 11H , j’ai reçu un coup de téléphone de l’hôpital , annonçant que je n’avais plus de mari.

Mes enfants n’avaient plus de père !!!

Nous ne demandions rien à personne, nous ne faisions de mal à personne,nous faisions notre petite vie dans nôtre coin , nous avions tellement de projets , c’est tellement injuste !

Nous devions signer fin janvier et je ne sais pas maintenant si la banque me prêtera de l’argent .

Alors aujourd’hui , je vous sollicite , vous étrangers de tous horizons, demander de l’aide est une chose très difficile pour moi et si vous me connaissiez, vous sauriez que généralement c’est moi qui donne un coup de main et qui aide qui en a besoin , mais là j’ai besoin d’aide !

Pour ne pas perdre la tête à cause de la douleur d’avoir perdu l’amour de ma vie , le seul sur cette terre qui me comprenait : mon ami, mon confident depuis 21 ans ,

Pour mes enfants, qui avaient hâtent eux aussi de se lancer dans ce projet,

Pour mon mari, qui le voulait aussi  !

Non, je ne suis pas à la rue, non, nos besoins vitaux ne sont pas en péril mais ma santé mentale très certainement. Je me lève chaque jour en pleur, je me couche bercée par mes sanglots, sans compter les moments dans la journée où je craque , loin du regard des enfants . J’ai besoin de ce projet pour me reconstruire , pour avoir un but , pour occuper mon esprit , pour faire taire cette douleur intense qui irradie tout mon être

Chers inconnus, j’ai besoin de vous pour avancer et continuer . J’ai besoin de 37 000€ , pour financer :

  • la maison
  • la négociation
  • les frais de notaire
  • la réfection du toit

C’est beaucoup et en même temps c’est juste 3 000 personnes qui donnent 13€ chacune en moyenne, alors je me dis que c’est faisable. Nous avions quelques économies, qui devaient nous servir d’apport , malheureusement cette somme servira à payer les funérailles !

Je ne peux rien vous offrir en échange, mise à part l’avancer des travaux sur mon blog mais je peux renvoyer l’ascenseur à mon tour . Je sais que les gens qui donnent n’attendent pas quelque chose en retour , alors je m’engage à aider d’autres personnes qui comme moi aujourd’hui ont besoin de solidarité.

Et si vous ne pouvez pas participer, car la vie est bien difficile et cruelle , je vous demande juste de partager mon histoire et mon combat , peut-être que les amis des vos amis pourront m’aider !

Il ne me reste que deux mois , pour réussir , sinon j’aurai encore perdu quelque chose à laquelle je tenais !

Pour me soutenir c’est ici : Avancer et continuer sans Gilles

13 réflexions sur “Avancer et continuer sans gilles

  1. Chère Cindy,
    Je ne m’attendais pas à quelque chose d’aussi difficile quand j’ai vu que tu faisais une pause sur ton blog…
    Je n’ai pas de mots…
    Simplement,bien qu’on ne se connaisse pas, je suis de tout cœur avec toi, avec vous dans cette épreuve…
    J’espère que tu mèneras ce beau projet à terme ❤

  2. Bonjour Cindy,
    Les mots me manquent car ils me semblent trop faibles, inutiles.
    Je partage pour l’instant mais je compte bien participer.
    Moi je ne verrai pas d’inconvénient à ce que tu partages sur tes groupes FB.
    Je compatis et pense à toi, même si on ne s’est jamais vues.
    Coralie

    • merci coralie, même si on ne s’est jamais vu vous êtes beaucoup de familles à me suivre , et les petits mots/commentaires échanger
      au fil des ans ça compte beaucoup . Moi aussi j’ai l’impression de vous connaitre

  3. Chère madame,
    Cela fait des années que je vous suis sans commenter. Je vous présente aujourd’hui mes sincères condoléances à vous et à vos enfants.

  4. Bonsoir, c’est terrible ce qui vous arrive, je vous présente mes condoléances. J’allais justement vous proposez d’écrire à ce sujet sur Facebook car par ce biais il y aurait sûrement plein de personnes qui voudraient vous soutenir. Je viens de regarder et ça y est vous avez créer un lien pour vous faire un don. Je vous souhaite de concrétiser ce projet qui vous tient à coeur.

  5. Chère Cindy, je fais partie des sous-marins de votre blog, mais ce soir je ne peux me contenter de lire votre message sans vous dire combien je suis peinée de ce qui vous arrive… les mots sont malheureusement très pauvres mais je tiens à vous assurer de mon soutien et de ma prière pour vous et votre famille. Je vous souhaite plein de courage pour surmonter cette épreuve si difficile, que votre « Gilles » soit votre force, d’où il est maintenant.

  6. Cindy, Force et courage à toi et tes enfants dans cette terrible épreuve. Je n’ai pas de mots tellement j’ai été soufflée à la lecture de ton message… De tout coeur avec vous !

  7. Bonjour Cindy.
    Je me sens aussi démunie que toutes les personnes qui t’ont déjà présenté leur condoléances.
    Quels mots pourraient convenir dans un moment aussi terrible que celui là…
    Je te remercie de cette cagnotte, ainsi cela nous offre à nous, personnes que tu as soutenues de quelque façon, la possibilité de se sentir ‘un peu’ utile pour vous.
    De tout mon cœur je vous envoies mes bonnes pensées et espère vous voir tous à l’œuvre avec ces jolies pierres ❤

  8. Chère Cindy,
    Je suis tellement désolée pour toi et tes enfants. Que dire? Les paroles de consolation semblent vaines face à de telles douleurs. Toutes mes condoléances.
    Sandrine

  9. Cindy, Je viens de découvrir ce qui vous est arrivé, je ne voyais plus de publications, mais je n’avais pas cherché, pourquoi. Ce message s’était perdu dans les spams. On ne se connaît pas, mais je suivais votre site depuis 2017, date du début de l’ief…. pour les conseils ief et pour la vie plus simple et moins chère, moins polluante (Je fais mes pastilles de LV depuis un moment maintenant…. ) Je suis aussi maman de 4 enfants, on a peu près le même âge,… bref comment ne pas être touchée. Je verrais dans la semaine, demain, pour un don, même si le projet initial est abandonné. Merci pour tout ce que vous donnez et je suis de tout coeur avec vous pour votre peine.

    Sophie, maman en ief partiel, 2 sur 4 enfants, en région parisienne.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :