Nos révolutions

 

Édition : Rivages

Auteur : Jane Smiley

 

Nos révolutions: Un siècle américain II

J’ai récemment terminé ce livre , qui est le second tome de la trilogie « un siècle américain » , pour rappel ,vous trouverez la présentation du tome 1 ici :   » Nos premiers jours » .

Toujours autant sous le charme de cette histoire . Sans vous dévoiler l’intrigue , enfin si on peut parler ainsi , puisqu’il n’y a pas un suspens de malade .   D’un côté , je trouve que la seconde génération , les enfants de Walter donc, ont des vies un peu plus trépidantes que leurs parents, du coup , par moment j’ai l’impression que c’est moins « réel » , on s’identifie un peu moins , ça ne colle plus avec la famille lambda du premier .

D’un autre côté , j’ai trouvé fascinant l’évolution de la vie à la ferme , c’est impressionnant , quelque part c’est comme si l’auteur avait mis des mots sur ce que je pensais , constatais chaque jour . Elle m’apporte la preuve ( si on veut lol) , que mes conclusions sont les bonnes ,et surtout me conforte dans mes idées :   les choix de vie que je fais aujourd’hui ne sont pas juste une lubie .

Oui , oui, je le sais c’est juste un roman … Néanmoins , un roman qui vous parle, vous fait ressentir quelque chose , est bien plus qu’un simple livre .

Le seul bémol de ce tome , et qui m’a vraiment gêné tout au long de  ma lecture , c’est l’arbre généalogique , il y a beaucoup trop de monde . Et ce n’est pas facile de s’y retrouver , j’ai du régulièrement aller à la fin du livre pour voir qui était le protagoniste du chapitre ( de qui était-il le fils ou la fille ? ) .

Dans le tome 1 , nous avions les parents comme personnages principaux puis les 6 enfants , puis quelques personnages secondaires (voisin,grand-parents, oncle ..). Là ça se corse , les 6 enfants se sont mariées pour la plupart et ont  des enfants

  • les enfants et leurs conjoints : 10 personnes en tout
  • les petits-enfants  : 11 personnes
  • les arrières petits-enfants : 9 personnes
  • plus des personnages secondaires

Il y a tellement de personnages, que l’auteur ne s’attarde plus autant sur chacun d’eux , ce que je trouve un peu dommage . On se retrouve avec de vagues connaissances, ce tome les a introduits dans la saga familiale  sans pour autant réussir à les rendre attachant , par manque de « temps » .

Je suis tout de même très  impatiente de connaître la suite des aventures de cette famille et de l’histoire des États-Unis  à travers leur regard , mais je suis beaucoup moins attachée aux personnages , j’ai un peu l’impression que ce sont des cousins très éloignés .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.