La phytoépuration

 

Édition : Terre vivante

Auteurs : Aymeric et Guillaume Lazarin

 

 La phytoépuration : Assainissement collectif et individuel, dépollution

Ce n’est plus une nouveauté sur ce blog  : je construis une phytoépuration ! Et quand on ne s’y connaît pas , il faut apprendre , alors durant l’hiver dernier ma boulimie d’information, ma repris . J’ai lu tout ce que je trouvais sur ces systèmes, de leur fonctionnement à leur mise en place .

Parmi la documentation française , oui j’ai aussi été piocher un peu dans des documents en anglais , j’ai beaucoup consulté ce livre que je vous présente enfin .

Ce livre est fait avant tout pour les personnes qui découvrent la phyto , il est vraiment très complet et à lui seul explique tout ce qu’il faut savoir dans les grandes lignes . D’ailleurs , je pense que chaque mairie/SPANC, devrait en avoir un exemplaire , histoire de bien comprendre  le fonctionnement de ce système . Je pense que les gens se heurteraient à bien moins de refus, si les premiers décisionnaires étaient vraiment informés .- Fin de parenthèse .

Personnellement , quand j’en ai commencé la lecture, j’avais déjà pas mal potassé le sujet , et les grandes lignes pour moi étaient connues . Cependant il m’a apporté beaucoup d’informations complémentaires. En commençant par le fonctionnement des systèmes d’assainissements classiques . D’un premier abord , on peut-être étonné que le 1er chapitre soit consacré à ce sujet , c’est vrai parlé fausse septique dans un livre de phyto  ???

« Apprendre à connaître son ennemi » : pourrait résumer ce chapitre  !

Le second chapitre , traitant des mécanismes de la phytoépuration, est un peu plus technique je dois dire mais très intéressant .

C’est surtout la suite qui m’a beaucoup aidé dans mon cas, puisque divers dispositifs sont présentés avec des schémas , des indications sur les dimensions à prévoir selon de EH , les différents substrats utilisés et leur granulométrie . D’ailleurs on apprend aussi à calculer son équivalent habitant (EH) suivant sa consommation d’eau . Il y est aussi expliquer les avantages et inconvénients de chaque système .

On y trouve aussi un chapitre sur le traitement des eaux usées agricoles, les piscines naturelles ou encore les bassins d’ornement. Puis la dernière partie du livre est consacré à la présentation des végétaux .

Bien entendu , on vous rappelle qu’il faut avoir des autorisations pour créer des assainissements non collectif etc….  Les diverses réglementations, les adresses …

j’avoue j’ai sauté ce passage , parce que je pense qu‘il vaut mieux demander pardon que permission , dans ce cas là . j’ai un système obsolète, et pas les moyens de passer par les grosses entreprises, d’une part . D’autre part, je suis convaincue des bienfaits envers la nature de ce système et un peu , oui soyons honnête, contre les grosses boites qui se font quand même un paquet de fric ..

Bref , vous l’aurez compris, j’aime beaucoup cet ouvrage, il m’a appris sur l’assainissement mais aussi sur la filtration des plantes, sur la nature …. Il est vraiment très intéressant , que vous soyez prêt ou non à changer de système, il est bon d’être informé de ce qui existe . C’est certainement mon esprit rebelle/contradictoire  qui me fait agir ainsi mais il est grand temps que les gens arrêtent de suivre les chemins tout tracés et de choisir les solutions de facilités .

Dernièrement , j’ai assisté à une réunion sur l’assainissement , et j’ai appris que le système collectif , que vous avez pour beaucoup chez vous , le fameux « tout à l’égout » , polluait , à cause de fuite, mauvais entretien … à hauteur de 30% . C’est énorme , je trouve, alors que les systèmes non collectifs à hauteur de 1% .   On dit à longueur de journée qu’il faut agir, protéger la nature etc… Là c’est le cas, c’est notre contribution , notre petite goutte d’eau …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.