Une saga américaine

Édition : Rivages

Auteur : Jane Smiley

Un siècle américain, Tome 3 : Notre âge d’or 

 

 

Je viens juste de refermer ce livre, dernier tome d’une formidable sage , que j’ai énormément appréciée . Retrouvez les chroniques des deux premiers tomes ici Nos premiers jours  et Nos révolutions .

Un peu triste de quitter la famille Langdon  à tout jamais ,  tellement de questions reste en suspens que deviendra Alexis ? Chance ? …..  Mais si je commençais par le début , plutôt que par la fin ?

J’étais très excitée quand j’ai reçu ce livre,  ayant beaucoup aimé les deux premiers mais comme pour le tome précédent j’ai eu beaucoup de mal à me mettre dedans , à vraiment devenir accro à ma lecture . La raison est simple : trop de personnage  et trop de temps depuis la  fin du second tome aussi . Il faut se replonger dans  l’histoire tout de même . Si vous ne l’avez pas lu , je vous encourage à lire les 3 tomes à la suite , ça n’en sera que plus simple.

Mais encore une fois la magie de l’auteur a opérée et je me suis attachée à tous ces personnages , les enfants des enfants (et un peu plus)  de Walter et Rosanna . A travers leur famille , depuis 1920 j’ai vu les États-Unis changer et évoluer par le petit bout de la lorgnette , quelque part . C’était intéressant d’un point de vu historique , tout en étant un roman . J’ai trouvé quelques longueurs , certainement parce que ce personnage était moins attachant et que son histoire m’ennuyait un peu …. mais je ne vous dirai pas qui , chacun à le droit d’avoir ses préférés !

Heureuse d’avoir clos cette histoire, triste de ne pas avoir la suite , heureuse de voir que  mes opinions , mes constats sur le climat se retrouvent aussi dans le livre . Enfin triste de voir de quelle façon a évoluer cette famille , on finit par en faire partie , tel de vieux cousins éloignés  et  il est toujours triste de voir que certains tournent mal, font les mauvais choix ou ont un fond mauvais ….

Je disais du premier tome, qu’il était « plat »   :

[….il n’arrivera rien d’extraordinaire non plus , je qualifierai le récit de « plat » mais pas au sens péjoratif du terme . Non , imaginez votre vie , elle aussi ressemble à un trait « plat » , qui avance tranquillement au gré de vos choix , vous avez vécu des choses mais rien de follement extraordinaire non plus (mariage, naissance, maison, travail, amis ….), c’est votre vie vous l’aimez , il en est de même pour ce livre …]

Ce dernier tome l’est moins  et cela enlève un peu de son charme je trouve , autant je pouvais m’identifier aux premiers personnages, autant là ce brassage de millions de dollars  c’est un peu la 4ème dimension pour moi . Je ne pense pas que cela soit une généralité dans les foyers américains non plus ,  on s’éloigne  un peu de l’histoire « simple » du début .

Conclusion : J’ai beaucoup aimé cette saga, moi la fan des USA , le premier tome restera mon préféré, certainement pour cette ambiance intime/familiale . Plus la famille s’agrandit , moins on  a le temps de connaître , de s’attarder sur les membres .

Pour bien vous rendre compte de ce que représente ce livre , voici l’arbre généalogique de cette famille , chacun de ses membres a été évoqué, a été plus ou moins développé au cours de ces livres …

Jean-Henri Fabre

En fouillant hier soir sur le net , à la recherche d’un livre de sciences pour Mr N  , je suis tombée  sur un pdf , qui m’a conduit à ce site , enfin son musée virtuel

Jean-Henri FABRE, le « Virgile des insectes ».
Vous découvrirez une biographie, ainsi qu’une chronologie de sa vie de 1823 à 1915.
Fabre, père de l’éthologie, s’est consacré à l’observation des insectes vivants. L’ensemble de ses notes est publié dans les Souvenirs entomologiques (en versions texte et audio.)Jean-Henri Fabre rédigea également des textes scientifiques, des thèses, notes et brevets. La correspondance de Jean-Henri Fabre avec Darwin, Stuart Mill, Mistral… indique sa notoriété tant dans le domaine scientifique que dans l’art poétique : l’Oubreto est le premier recueil de poèmes provençaux du felibrige FabreUne bibliographie rassemble les publications en français de Jean-Henri Fabre. Le pédagogue Fabre rédigea de nombreux manuels scolaires dans plus de dix matières différentes.
D’autres bibliographies présentent les traductions de l’oeuvre de Jean-Henri Fabre en 13 langues.

La bibliothèque scolaire propose de très nombreux pdf , je n’ai pas eu le temps d efaire le tour de tout le site , mais je vous encourage à l’explorer à votre tour . Il est certain qu’il regorge de trésors …

 

Au rythme des saisons {Calendrier de la nature}

Au rythme des saisons -Pautard

Titre : Au rythme des saisons

Auteur : André Pautard-Hita

Édition : Fleurus

Au rythme des saisons : Calendrier de la nature 

 

 

Je vous présente un ouvrage, que j’ai réussi à me procurer il y a peu , et dont je suis très contente . Comme son nom l’indique c’est un calendrier , qui va me permettre , mois par mois , de nous reconnecter avec la nature qui nous entoure.

Alors oui il est rare  et il est cher lol , j’ai eu un formidable coup de chance en le trouvant d’occasion pour pas grand chose . Mais vous pouvez le consulter sur le site manuel ancien , et oui , encore une fois ….

Il va nous permettre chaque mois de faire un zoom sur la faune et la flore , un peu comme si un vieux papy venait nous dispenser son savoir . Alors peut-être qu’aujourd’hui cela à un peu changé, que les animaux ont changés leur habitudes …..mais justement cela nous permettra de voir ce changement ou de nous en apercevoir !

J’aime sa simplicité  et sa légèreté , tout en étant assez profond et complexe .

  • plantes médicinales (avec noms latins)
  • les constellations
  • le nom des mois du calendrier républicain
  • reconnaitre les arbres par leurs feuilles et par leur morphologie  sans feuille
  • travaux du mois au jardin
  • activités à faire

C’est très succin  comme informations, ils nous faudra rechercher les illustrations de certaines plantes mais comme ce calendrier suit la nature , nous pourrons alors directement faire de l’exploration pour les chercher dans la nature . Je vais en apprendre autant que les enfants j’en suis certaine , car ce sont des connaissances que je ne maitrise pas forcément , comme le nom des arbres frêne-orme ? , je les connais tout deux mais qui est qui ?

Ce livre nous apportera la théorie et comme il est incomplet ( ce qui est fait exprès) cela nous forcera à avoir la pratique .

%d blogueurs aiment cette page :